Comment intégrer le développement durable dans un mégaprojet minier? Le cas de la Ville de Sept-Îles

Les mégaprojets, surtout dans les activités extractives comportent des enjeux considérables en termes de développement durable. Les municipalités disposant encore de peu d’outils pour se positionner sur l’implantation de projets miniers s’établissant sur leur territoire, elles doivent innover et adapter leurs actions.

Lors d’un débat entourant un important projet minier, la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles (CPESI) a développé une démarche novatrice dotant la municipalité d’outils pour guider l’encadrement de sa planification dans une perspective de développement durable (DD) et dans le respect de sa communauté.

En 2012-2013, avec le soutien de la Ville de Sept-Îles, la CPESI a coordonné une analyse de développement durable pour détecter les forces et faiblesses du projet minier Arnaud.

L’utilisation d’une grille d’analyse en DD élaborée par la Chaire en Éco-conseil de l’UQAC a été privilégiée. Cette compétence interne s’est exercée pour la première fois sur le projet Mine Arnaud. Un comité d’analyse DD incluant des intervenants provenant des secteurs social, économique, municipal, environnemental et de la société civile a été formé pour analyser ce projet.

Tout au long de l’exercice, pour favoriser l’information et la participation du public, le comité a effectué une démarche transparente et ouverte dans laquelle les parties intéressées pouvaient intervenir sur une section consacrée au projet Mine Arnaud sur le portail Synapse géré par la Chaire.

Les résultats ont montré la pertinence de cette approche et de l’outil utilisé.
Mots clés : municipalité,aide à la décision,mines,développement durable,outil,analyse
Accés complet à Instance
Version PDF pour 20,00 $
Autres documents dans
Recherche