mai 2015

CIM Journal & CIM Metallurgical Quarterly

Excerpts taken from abstracts in CIM Journal, Vol. 6, No. 2.
To subscribe, to submit a paper or to be a peer reviewer—www.cim.org

Contributing to community sustainability during mineral exploration: Lessons learned from Mesoamerica

J. M. Ríos and I. Thomson, On Common Ground Consultants Inc., Vancouver, British Columbia, Canada

RÉSUMÉ Sans une compréhension et un effort réfléchis, de nombreux facteurs uniques à l’exploration minérale nuisent souvent à l’établissement d’un développement durable dans les communautés d’accueil. Ces facteurs comprennent la présence épisodique et transitoire d’une équipe d’exploration dans la communauté et l’incertitude inhérente des résultats – la plupart des projets échouent après l’étape de l’exploration. L’expérience dans les communautés rurales à travers la Méso-Amérique a toutefois démontré qu’il est possible de dépasser la philanthropie pragmatique et les améliorations des infrastructures pour promouvoir des résultats positifs et durables dans les communautés. Des exemples qui améliorent la qualité de vie et soutiennent un solide permis social d’exploitation sont présentés ; ils sont tirés de leçons apprises et de pratiques éprouvées.


 

International law norms of consultation with Indigenous communities: Significance for corporate stakeholders

D. Newman, College of Law, University of Saskatchewan, Saskatoon, Saskatchewan, Canada

RÉSUMÉ Le présent article traite du travail de l’auteur sur les normes de consultation avec les communautés autochtones contenues dans le droit international et examine les impacts inattendus des parties prenantes sur ces normes. Le droit coutumier international, qui gouverne ce domaine, ne réfère traditionnellement pas à la conduite des sociétés. L’article analyse plusieurs sources traitant du développement de nouvelles lois internationales sur l’obligation de consulter ; il traite aussi des impacts que ces normes peuvent avoir sur les parties prenantes dans l’industrie minière. Finalement, il pose la question à savoir comment les interactions des parties prenantes dans ce domaine peuvent avoir un impact indirect sur les lois futures et il suggère des implications pour divers modèles d’affaires dans le secteur minier.


 

Noise and vibration: Mine workers’ exposure in Quebec underground mines

M. Laflamme, Université Laval, Quebec City, Quebec, Canada; P. Marcotte and J. Boutin, Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, Montreal, Quebec, Canada; and S. Ouellette and G. LeBlanc, Natural Resources Canada, CanmetMINING, Val-d’Or, Quebec, Canada

RÉSUMÉ Dans le but de caractériser les sources de bruits et de vibrations de divers équipements miniers utilisés sous terre, les auteurs ont étudié 28 équipements dans huit mines du Québec. L’article présente la procédure suivie pour choisir les équipements à évaluer ainsi qu’un système multicanal à faible coût développé pour acquérir des données dans des environnements difficiles. Il présente aussi les résultats obtenus pour les niveaux de bruit produit par les équipements et pour les expositions main-bras et du corps entier aux vibrations.


 

Multivariate data cleaning and reclassification of particle size distribution data for the Joslyn lease

P. Babak, PennWest Exploration, Calgary, Alberta, Canada; P. Henriquel and E. Insalaco, Total E&P Canada Ltd., Calgary, Alberta, Canada; and O. Babak, Cenovus Energy, Calgary, Alberta, Canada

RÉSUMÉ La détection des valeurs aberrantes constitue une étape primaire importante de la modélisation géologique. Les ensembles de données géologiques contiennent souvent des erreurs en raison de problèmes tels que les limitations des instruments de mesure et des pépins d’enregistrement. Dans le présent article, une méthode robuste basée sur la distance de Mahalanobis a été mise en oeuvre avec succès aux granulométries du bail minier Joslyn, un site de sables bitumineux en développement à proxi - mité de Fort McMurray, Alberta, Canada. La détection automatique des valeurs aberrantes a été combinée à une étude géologique. Les valeurs aberrantes de la méthode de la distance de Manalanobis ont été comparées avec leurs photographies respectives de carottes de forage afin de déterminer si les mesures en laboratoire et la classification des faciès étaient correctes. Une procédure de vérification pour les techniciens de laboratoire est proposée.

 

Towards a practical stope reconciliation process in large-scale bulk underground stoping operations, Olympic Dam, South Australia

Y. Potvin, Australian Centre for Geomechanics, Nedlands, Australia; and D. Grant and G. Mungur, BHP Billiton Olympic Dam, Adelaide, Australia

RÉSUMÉ Le présent article traite de la réconciliation de la performance des chambres ouvertes à Olympic Dam, Australie du Sud, en ciblant la stabilité des chambres, la récupération et les aspects opérationnels de la réconciliation des chambres par rapport à la conception attendue ou planifiée des chambres. La performance observée des chambres ne concorde pas avec les critères d’épaisseur équivalente du bris hors profil pour évaluer la performance de grandes chambres ouvertes. L’objectif est d’étudier de nouveaux critères de performance des chambres au moyen de données quantitatives (rupture hors profil, rupture à l’intérieur du profil planifié, profondeur maximale d’effondrement du mur) et qualitatives (productivité des chambres, fragmentation observée) qui concordent avec le comportement observé de la chambre, fournissant ainsi un processus pour améliorer les futures conceptions des chambres.

 

Le diagramme ternaire Al2O3-Sr-Y : un nouvel outil pour l’exploration de gisements de sulfures massifs volcanogènes

M. Proulx, Géo-Consilium, Val-d’Or, Québec, Canada

RÉSUMÉ Le diagramme ternaire Al2O3-Sr-Y est un nouvel outil servant à l’exploration de gisements de sulfures massifs volcanogènes (SMV) archéens. Le diagramme permet de discriminer entre les roches volcaniques à minéralisations à zinc dominant (domaine Zn+) et celles à minéralisations à cuivre dominant (domaine Cu+), ainsi que les roches volcaniques ayant subi une chloritisation hydrothermale pouvant aboutir à la formation de chloritites associées aux cheminées d’altération (domaine Cl+). Ces trois domaines délimitent des zones d’influence géochimique ou d’empreintes hydrothermales résiduelles ou fossiles produites par les cellules de convection hydrothermales générées par des magmas. Le diagramme permet aux sociétés d’exploration de déterminer de façon peu coûteuse la fertilité potentielle des roches volcaniques archéennes en ayant recours à leurs bases de données et aux résultats de leurs analyses de terrain, sans aucune manipulation des données. Le diagramme ne s’applique pas aux SMV aurifères.

 

Modelling heavy-tailed coarse gold deposits with a spatial point process

C. R. Mooney, Department of Civil & Environmental Engineering, Markin/CNRL Natural Resources Engineering Facility, University of Alberta, Edmonton, Alberta, Canada; W. Board, Pretium Resources Inc., Vancouver, British Columbia, Canada; and J. B. Boisvert, Department of Civil & Environmental Engineering, Markin/CNRL Natural Resources Engineering Facility, University of Alberta, Edmonton, Alberta, Canada

RÉSUMÉ Les méthodes traditionnelles de modélisation géostatistique sont difficiles à appliquer dans des gisements dont la distribution de la teneur est à queue lourde car l’extrême asymétrie positive de la distribution de la teneur génère des biais. Dans le présent article, l’accent est mis sur une méthode novatrice de modélisation de la population à haute teneur par la simulation conditionnelle des volumes discrets d’or (pépites) au moyen de procédés marqués de Poisson et de Cox. La limite d’utilisation et d’autres manipulations ad hoc des données ne sont pas requises ; toutefois, il faut une carte des intensités pour le processus ponctuel. La méthode est démontrée sur un ensemble de données d’essais provenant d’un gisement épithermal et elle montre une amélioration dans le lissage du flou et dans le contrôle de l’asymétrie de la distribution de la teneur.


Canadian Metallurgical Quarterly cover
Excerpts taken from abstracts in CMQ, Vol. 53, No. 1.
To subscribe – 
www.cmq-online.ca

Comparative study on simultaneous leaching of nutrients during bioleaching of heavy metals from sewage sludge using indigenous iron and sulphur oxidising microorganisms

A. Pathak, Mineral Resource Research Division, Korea Institute of Geoscience and Mineral Resources, Daejeon, Korea; P. Singh, Centre for Energy Studies, Indian Institute of Technology Delhi, Hauz Khas, New Delhi, India; P. Dhama, Ajay Kumar Garg Engineering College, Ghaziabad, India; M. G. Dastidar, Centre for Energy Studies, Indian Institute of Technology Delhi, Hauz Khas, New Delhi, India; D. J. Kim, Mineral Resource Research Division, Korea Institute of Geoscience and Mineral Resources, Daejeon, Korea; and G. Heyes, CSIRO, Process Science and Engineering, Clayton South, Australia

RÉSUMÉ Cette étude examine les changements du profil de nutriment de boues d’épuration lors de la biolixiviation d’un procédé discontinu. L’étude identifie la durée optimale de biolixiviation à laquelle la solubilisation maximale des métaux est achevée tout en maintenant les propriétés fertilisantes de la boue biolixiviée. On a effectué les expériences de biolixiviation en utilisant des boues d’épuration digérées en condition anaérobique et en employant l’oxydation par ferro- ou thiomicroorganismes indigènes. Les résultats ont montré que la biolixiviation par oxydation avec des thiomicroorganismes était comparativement avantageuse grâce à la solubilisation plus élevée des métaux lourds. Cependant, en dépit de son potentiel élevé de solubilisation des métaux lourds de la boue, le procédé de biolixiviation avait pour résultat une dissolution ou une perte indésirables des nutriments liés dans la boue (azote et phosphore), rendant ainsi la boue moins attrayante pour application dans les champs comme engrais. Après 16 jours de biolixiviation, environ 45 % de l’azote et 34 % du phosphore étaient lixiviés de la boue par oxydation avec des ferromicroorganismes indigènes, alors qu’environ 78 % de l’azote et 56 % du phosphore étaient lixiviés en utilisant des thiomicroorganismes indigènes. Les constatations indiquent qu’on peut maintenir les propriétés fertilisantes de la boue d’épuration en effectuant le processus sur une durée plus courte (jusqu’à 10 jours). La période optimale de biolixiviation était de 10 jours, pendant lesquels environ 85 % du Cu, 71 % du Ni, 91 % du Zn et 61 % du Cr étaient solubilisés à partir de la boue alors que les pertes d’azote et de phosphore étaient seulement de 56 % et de 51%, respectivement, en utilisant les thiomicroorganismes. Les métaux lourds qui restaient dans la boue biolixiviée se trouvaient principalement dans la fraction résiduelle, assurant la disposition sécuritaire comme engrais de la boue biolixiviée.


Retour à la table des matières | Article de fond : S’adapter à la vie au campement | Voyage : Stratoni, Grèce | Profil de projet : Le complexe de Kassandra

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF