août 2014

Antofagasta, Chili

Pierrick Blin et Antoine Dion-Ortega | Photos : Michel Huneault

Nul besoin de parapluie à Antofagasta. S’allongeant entre océan et montagnes sur environ 20 kilomètres, la capitale de la région du même nom profite tout au long de l’année du climat typique du désert d’Atacama, le plus sec au monde. Comptant près de 400 000 habitants, elle fut fondée par la Bolivie puis conquise par le Chili il y a plus d’un siècle. Elle est le principal centre portuaire des douzaines mines que compte la région, incluant les mines Escondida de BHP Billiton et Sierra Gorda de KGHM. Le train transportant les cathodes de cuivre vers le port et les marchés internationaux traverse d’ailleurs la ville, le rail devenant la limite naturelle entre les quartiers ouvriers grimpant les montagnes et les quartiers plus favorisés longeant la côte.


Hébergement

Antofagasta_HotelEl Desierto (Av. Angamos 1455)
En raison de sa localisation un peu excentrée vers le sud, l’El Desierto offre la combinaison parfaite pour ceux qui veulent réduire au maximum les déplacements à travers le centre-ville. Il dispose de deux restaurants, un gymnase, une piscine, un grand stationnement et un casino. Le musée sur l’histoire des mines, le Museo del Desierto de Atacama, est juste de l’autre côté de la rue. (Lit queen ou king allant de 150$/nuit à 360$/nuit pour les chambres de luxe)

Terrado (Baquedano 015)
Prenant place dans un édifice ultra moderne à peine fini de construire, à deux coins de rue de la place centrale, le Terrado offre un service haut de gamme et une superbe vue sur le port d’Antofagasta. Il offre un accès facile au centre commercial juste à côté. Offre deux suites présidentielles. (Lit queen ou king allant de 150$/nuit à 200$/nuit pour les chambres de luxe avec deux lits queen)

Radisson (República de Croacia 1151)
Non loin du El Desierto et fidèle à la réputation de la chaîne dont il fait partie, le Radisson de très bonnes chambres simples et doubles standards avec vue sur la mer. Il offre de plus 5 salons de réunions pouvant accueillir 10 à 40 personnes. (Lit queen ou king allant de 140$/nuit; deux lits queen pour 225$/nuit)

Conseil : Réserver vos chambres au moins 1 semaine à l’avance, peu importe la saison.

Restaurants

Antofagasta_FoodLes Chiliens prennent leur repas tard le soir par rapport aux Nord-Américains. Bien qu’ouvrant vers 19 ou 20h, les restaurants ne commencent pas à se remplir avant 21h. Ne pas manquer l’apéritif national du Chili, le « Pisco Sour », à partir d’un alcool de vin local. Pour un excellent café, allez sur la rue piétonnière Prat, entre la calle Condell et la plaza Colon. Le Café Del Centro est recommandé.

Antofagasta_CoffeeDivinus | Ave. Bernardo O’Higgins 1456, Parque Brasil
Avec sa cuisine bistro-fusion très variée, son ambiance lounge à l’intérieur et sa confortable terrasse, Divinus est le lieu idéal pour un souper d’affaires. Les plats, de l’entrée au dessert utilisant le fruit de la passion sont remarquables. Une aventure en zone confortable. (Entrée 17$, plats 25$).

Amares | Antonino Toro 995
A spotless and modern bistro bar, Amares is a major player in the Antofagasta food scene and is well suited for business dinners, although the decor can look a bit cold. The menu features a very good selection of seafood. (appetizers $16; main courses $20)

El Chico Jaime | Mercado Central, 2e étage, local 115
Pour une expérience d’authenticité, pourquoi ne pas allez diner au marché chez El Chico Jaime? Depuis plus de 40 ans, ce restaurant aux allures de musée hétéroclites offre une cuisine simple à base des produits frais du marché, incluant le succulent ceviche. Le service, généralement en espagnol, est efficace et amical. (Entrée 16$, plats 20$)

CONSEIL: Les hommes payent presque toujours aux restaurants et peuvent être embarrassés si une femme essaie de le faire. Ne vous engagez pas dans ce combat. Prenez des arrangements à l'avance s’il est important pour vous de payer.

À explorer

Antofagasta_MuseumMuseo del Desierto de Atacama (entrée 4$, 10h-13h/14h-19h)
Musée sur l’histoire de l’exploitation minière de la région d’Antofagasta de la préhistoire à l’ère moderne. Situé sous les ruines impressionnantes d’une ancienne fonderie qui traitaient l’argent de la célèbre région de Potosi en Bolivie.

Museo Regional de Antofagasta (entrée 1,50$, 9h-17h/11h-14h)
Installé dans les murs de l’ancienne douane d’Antofagasta construite en 1867, il abrite une collection d’objets de la culture préhispanique ainsi que des documents historiques et géologiques de la région.

Près de capitale nationale
Si vous avez un ou deux jours de transit à Santiago, ne manquez pas la possibilité de visiter un des nombreux vignobles de la région. Aussi, ne ratez pas l’opportunité d’aller visiter Valparaiso, la chaotique, mais pittoresque ville portuaire et patrimoine de l’humanité de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), située à deux heures de route de Santiago sur le bord de l’océan pacifique.


Comment s’intégrer

Bien que la plupart des gens éduqués aient une base en anglais, la langue parlée demeure l’espagnol. Une connaissance de base de cette langue est remarquée et fortement appréciée.

Les Chiliens sont connus pour être plus formels et un peu plus froids que d'autres Latino-Américains. Le code vestimentaire de l'homme d’affaires chilien peut souvent sembler plus formel que celui du Canada. Les hommes doivent porter la veste indépendamment de la chaleur ambiante, mais pour les femmes, les jambes nues sont acceptables avec des robes.

Les Chiliens sont probablement les plus « nord-américains » des Latino-Américains, d’où leur réputation de gens « sérieux » au sein de l’Amérique du Sud. Par contre, il reste que le contact physique comme toucher les bras, l’accolade ou l’embrassade sur les joues est tout de même plus commun qu’au Canada.

Comment s’y rendre

Airplane-iconIl n’y a pas de vol direct vers Antofagasta, mais Air Canada offre cinq vols directs par semaine à partir de Toronto vers Santiago (trajet de 12 heures). De là, vous pourrez prendre une correspondance vers plusieurs villes du Chili, dont Antofagasta (trajet de deux heures). La plupart des grands transporteurs américains ainsi que le transporteur officiel chilien, LAN, offrent des vols avec escale aux États-Unis, ce qui implique de traverser les douanes américaines. Attendez-vous à payer entre 1500$ en classe économique à 7000$ en classe supérieure.

Se déplacer

Taxi-iconLes taxis au Chili sont sécuritaires et plutôt bon marché. Les voitures noires avec les toits jaunes peuvent être hélées n’importe où. Assurez-vous que votre taxi ait un compteur et de connaitre un minimum le chemin de votre destination. Des radiotaxis peuvent être appelés par téléphone de votre hôtel.


CONSEIL: Si c'est votre premier voyage au Chili, vous serez tenu de payer une taxe de réciprocité de 132 $ US à l'aéroport, valide jusqu’à l’expiration de votre passeport.

Autres destinations :

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF