juin/juillet 2012

Vue d'ensemble des ressources humaines

La collaboration entre l'industrie et les collectivités favorise les occasions d'emploi local.

Par Melanie Sturk

L'industrie minière surpasse l'économie canadienne en matière d'embauche des Autochtones. En 2006, Statistiques Canada a rapporté que 7 % de la main-d'œuvre œuvrant dans le secteur minier s'identifiait comme étant d'ascendance autochtone. Toutefois, il reste un potentiel considérable à exploiter. Le Conseil RHIM s'est engagé à favoriser les liens entre les organismes autochtones et les secteurs de l'éducation et minier pour soutenir l'effort continu visant à augmenter la participation des Autochtones au sein de l'industrie minière. Noun continuons donc de progresser.

Au mois de mars, les premiers finissants du programme L'Essentiel des mines offert au Northern College of Applied Arts and Technology se sont réunis pour célébrer leurs accomplissements devant leurs familles, les membres de leur communauté et leurs partenaires de l'industrie minière. Entièrement planifiée et animée par les étudiants, la cérémonie comprenait une série d'exercices de développement de l'esprit d'équipe axés sur les thèmes de la collectivité, de la collaboration et des nouvelles possibilités et qui reflétaient parfaitement l'esprit du programme éducatif.

Un programme de formation sur l'employabilité destiné aux Autochtones, L'Essentiel des mines a été lancé en août 2011. Réparti sur 12 semaines, le programme appartenant conjointement à l'Assemblée des Premières Nations et au Conseil RHIM a été élaboré dans le but d'accroître la participation des Autochtones dans le secteur minier en améliorant l'employabilité de la main-d'œuvre locale.

Représentant l'un des segments de la population canadienne avec la plus forte croissance et le plus grand nombre de collectivités situées à proximité des sites et des opérations miniers, la population autochtone représente un grand bassin de travailleurs qui peuvent soutenir l'industrie minière en jouant un rôle important pour aider les sociétés minières à résoudre leurs problèmes en matière de ressources humaines.

L'Essentiel des mines enseigne les compétences non techniques et les connaissances que l'industrie a définies comme essentielles pour les postes de premier échelon. La formation en classe est composée de 11 modules qui enseignent les compétences essentielles à l'employabilité, y compris la connaissance de l'industrie, les attitudes et les compétences de base, comme la lecture, les notions de calcul et l'écriture. Les compétences sont enseignées dans le cadre de leçons qui intègrent des notions de culture traditionnelle, des exemples tirés de l'industrie et des études de cas. Le programme offre également diverses activités d'enrichissement, comme des visites de site, une formation sur les premiers soins et des présentations par des conférenciers. L'Essentiel des mines contribue au développement économique de la collectivité en augmentant les taux d'alphabétisation et d'emploi local.

Selon Bob Mack, vice-président, Développement de la collectivité et des affaires et Services d'emploi au Northern College, le contenu du programme et les activités d'enrichissement offrent aux participants un aperçu de toutes les occasions qui sont offertes par l'industrie minière et de manière plus importante, il fait par des compétences et les diplômes qui sont nécessaires pour y accéder.

Le programme a été offert pour la première fois de novembre 2011 à mars 2012 sur le campus South Porcupine du Northern College, en partenariat avec les sociétés minières locales Goldcorp (Porcupine Gold Mines), Dumas et Detour Gold. Parmi les partenaires, on comptait aussi la Porcupine Prospectors and Developers Association, le Centre de santé communautaire de Misiway Milopemahtesewin , le Centre d'amitié autochtone de Timmins, le Ministère du développement du Nord et des mines, le Conseil tribal de Wabun et les services d'emploi et de formation de Mushkegowuk.

Le programme est une passerelle vers de nouvelles possibilités; certains diplômés ont obtenu un emploi garanti au sein de l'industrie minière, tandis que d'autres poursuivent leur éducation ou sont actuellement à la recherche d'emploi dans l'industrie. En 2013, le Northern College accueillera une deuxième cohorte de participants dans son programme L'Essentiel des mines . Suite au lancement du programme en 2012, le Conseil RHIM a annoncé le projet Nouvelles possibilités de l'industrie minière - Compétences essentielles des Autochtones. Ce projet de 940 000 $ financé par le Bureau de l'alphabétisation et des compétences essentielles du gouvernement du Canada élargira la portée du programme L'Essentiel des mines en veillant à ce que les recommandations clés issues de la phase de formation pilote soient suivies pour répondre aux besoins uniques des Métis et des Inuits. Le projet établira une version durable et normalisée à l'échelle nationale du programme L'Essentiel des mines , qui intégrera une composante d'apprentissage en ligne et un portail sophistiqué destiné aux formateurs.


Le Conseil RHIM a mobilisé les employeurs, les éducateurs et les groupes autochtones pour qu'ils collaborent plus efficacement et améliorent leurs partenariats et est actuellement à la recherche d'autres partenaires qui pourront offrir L'Essentiel des mines à l'automne. Pour obtenir des renseignements sur la manière de participer, les entreprises, les collectivités et les éducateurs intéressés sont priés de communiquer par courriel à l'adresse Pascplarouche@mihr.ca.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF