Inscrivez-vous

Faits historiques

1887

Le Gold Miners Club of Nova Scotia (GMCNS, le club des chercheurs d’or de la Nouvelle-Écosse) est créé à Halifax en tant que club informel réunissant des personnes s’intéressant à l’exploitation aurifère.

1888

Le Gold Miners Club est réorganisé en Gold Miners Association of Nova Scotia (l’association des chercheurs d’or de la Nouvelle-Écosse).

1891

La General Mining Association of the Province of Quebec (l’association générale d’exploitation minière de la province du Québec) est fondée à Montréal.

1892

La Gold Miners Association of Nova Scotia est réorganisée en Mining Society of Nova Scotia (MSNS, la société minière de la Nouvelle-Écosse, SMNE)

1894

L’Ontario Mining Institute (l’institut minier de l’Ontario) est formé à Toronto.

1895

La British Columbia Association of Mining Engineers (l’association des ingénieurs miniers de Colombie-Britannique) est créée.

1896

L’institut canadien des mines est fondé à Montréal en mars lors de la deuxième assemblée annuelle du Federated Canadian Mining Institute (l’institut canadien fédéré des mines), qui est dissous. La constitution de l’institut en société a lieu en mars 1898 en vertu d’une loi du Parlement qui vise à inclure tous les anciens groupes provinciaux, à l’exclusion de la SMNE qui reste un organisme distinct.

1902

L’institut, qui ne regroupait à l’origine que trois groupes provinciaux (celui du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique), crée ses premières sections à Sherbrooke (Québec), à Kingston (Ontario) et à Nelson (Colombie-Britannique).

1918

La SMNE est officiellement affiliée à l’institut canadien des mines.

1920

L’institut canadien des mines et de la métallurgie devient le nom officiel de l’institut en vertu d’une loi du Parlement.

1934

L’institut crée le premier groupe spécialisé, la section des minéraux industriels.

1940

L’institut change le nom de la section des minéraux industriels, laquelle devient la division des minéraux industriels.

1942

L’abréviation officielle de l’institut devient ICM.

1944

L’ICM crée la division du charbon.

1945

L’ICM crée les divisions de la métallurgie et de la géologie.

1946

L’ICM crée la division d’extraction des métaux.

1949

L’ICM crée la division du pétrole et du gaz naturel.

1961

L’ICM crée la division électromécanique.

1965

La division du pétrole et du gaz naturel est renommée société du pétrole de l’ICM.

1967

La division de la métallurgie est renommée société de la métallurgie de l’ICM.

1984

L’institut canadien des mines et de la métallurgie devient le nom officiel de l’institut en vertu d’une loi du Parlement.

La division électromécanique est renommée division de l’entretien et de l’ingénierie.

1990

La division de la géologie est renommée société de la géologie de l’ICM.

1992

Le comité de l’économie minérale devient la société de l’économie minérale (SEM).

1998

L’ICM fête ses 100 ans.

1999

La division du charbon est renommée division du charbon et des sables bitumineux.

2000

L’ICM organise son assemblée générale annuelle (aujourd’hui connue sous le nom de congrès et salon commercial de l’ICM) et le salon Tradex (l’EXPO), en collaboration avec la Prospectors and Developers Association of Canada (PDAC, l’association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs), sous l’intitulé Mining Millennium 2000. Il s’agit de l’assemblée la plus importante jamais tenue ces dernières années.

Le conseil de l’ICM approuve la version révisée du document Normes de l’ICM sur les ressources et les réserves minérales - Définitions et lignes directrices, laquelle est incorporée par renvoi dans l’instrument national NI 43-101.

2001

L’ICM organise son assemblée générale annuelle et son salon Tradex au Québec sous le thème MinEspace 2001, en collaboration avec l’agence spatiale canadienne (ASC).

Les normes de définition de l’ICM sont officiellement reconnues comme référence par les autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

L’ICM crée la société de l’environnement.

2003

L’ICM organise sa conférence dédiée à l’exploitation minière dans l’Arctique à Nunavut.

L’ICM accueille Jean Vavrek en tant que nouveau directeur exécutif au sein du conseil, réorganise son personnel et redéploie ses chefs de service.

L’ICM organise une conférence en collaboration avec le World Gold Council (le conseil mondial de l’or) à Vancouver.

2005

L’ICM organise à Toronto son premier salon intitulé Mining in Society (l’exploitation minière dans la société), connu aujourd’hui sous le nom de Mining For Society (M4S, le salon sur les mines, les minéraux, les métaux et les matériaux).

2008

L’ICM crée la société des sables bitumineux.

L’ICM fête son 110e anniversaire et le 25e anniversaire de son salon commercial Tradex.

2009

La société du pétrole de l’ICM fusionne avec la Society of Petroleum Engineers (SPE, la société des ingénieurs du pétrole).

L’institut tient sa première conférence Mining in Society à petite échelle à St John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les règlements administratifs de l’ICM sont révisés.

L’institut crée le centre d’excellence en matière de responsabilité sociale des entreprises.

2010

L’institut s’agrandit et déménage vers un nouveau siège social à Montréal.

L’institut organise sa première conférence conjointe sur les marchés financiers de l’exploitation minière en Chine, avec des partenaires à Pékin.

2017

Les règlements administratifs de l’ICM sont révisés.

2018

L’ICM célèbre son 120e anniversaire.

Angela Hamlyn est nommée directrice exécutive de l’ICM.

Sur une recommandation du comité de gouvernance, le conseil de l’ICM décide de modifier le titre de la fonction la plus haut placée de l’ICM. La fonction de directeur exécutif/directrice exécutive devient désormais directeur général/directrice générale. Angela Hamlyn devient la première directrice générale de l’ICM.

Le comité sur les définitions des ressources et des réserves minérales lance un nouveau site Internet qui offre un accès simple et rapide à un contenu pertinent.

 

 

Devenez membre de l'ICM

L'adhésion à l'ICM vous aidera à enrichir votre profil professionnel, à développer votre réseau commercial et à renforcer le profil de votre société. L'institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) propose différents types d'adhésion avec divers niveaux d'engagement afin de répondre aux besoins économiques et aux objectifs des professionnels de l'industrie minière.

Rejoignez l'ICM

Je suis un étudiant, et c’était vraiment quelque chose d’important pour moi d’avoir une chance de discuter avec les gros noms de l’industrie. L’ICM, en particulier la section de Montréal, a beaucoup aidé avec des activités de résautages comme les souper conférences.

Olivier Perras, étudiant, l’École Polytechnique de Montréal