Vision et Mission

Pour la Section Rouyn-Noranda, la Semaine de l’exploitation minière qui a lieu en mai est toujours une période particulièrement fébrile. Et cette année ne fera pas exception à la règle! En effet, les membres de la Section vont passer la semaine à promouvoir l’industrie minière et à éduquer le public sur le rôle de l’exploitation minière. En outre, ils organiseront une exposition au centre commercial local de même que des visites de mines, de fonderies et d’usines. De plus, ils feront des présentations dans les écoles secondaires dans le but de sensibiliser les participants à l’importance de l’industrie minière dans la région. Enfin, ils distribueront des napperons dans les restaurants locaux pour publiciser les activités de la semaine et pour donner de l’information sur l’exploitation minière. Cette semaine des plus actives est une réalisation conjointe de cette Section de l’ICM, de l’Association des prospecteurs du Québec de l’endroit et du ministère des Ressources naturelles du Québec.

Cette année, la Semaine nationale de l’exploitation minière sera encore plus chargée à Rouyn-Noranda. En effet, un symposium mis sur pied conjointement par l’Association des géologues et des géophysiciens du Québec et la Section de l’ICM est en voie d’être préparé. La semaine sera également marquée par le début du creusage du jardin géologique, le plus grand projet de la Section. Ce jardin sera aménagé sur les lieux du jardin botanique de l’endroit, Au fleur de l’eau. L’exposition permanente fera voir une quinzaine de blocs de deux à quatre tonnes de minéraux de la région qui seront accompagnés de panneaux d’information.

«Le jardin fera revivre l’histoire de l’exploitation minière de la région», déclare Mario Bouchard, un directeur de la Section. «Les visiteurs vont pouvoir se renseigner sur la géologie de Rouyn-Noranda», ajoute-t-il.

Ce jardin vise à marquer le centenaire de l’ICM de même qu’à créer une attraction touristique mettant en valeur l’industrie minérale, laquelle constitue une des activités économiques les plus importantes de la région. La Section travaille en collaboration avec la ville de Rouyn-Noranda, la Corporation du jardin botanique Au fleur de l’eau et les entreprises locales pour financer et réaliser ce projet de 213 000 $.

«Nous espérons profiter de toute la publicité de la Semaine de l’exploitation minière pour promouvoir la création du jardin géologique», déclare Jean Goutier, secrétaire de la Section. «C’est notre gros projet et c’est là qui nous mettons toutes nos énergies.»

Le programme des bourse d’études figure parmi les autres activités éducationnelles de la Section. Tous les ans, la Section remet une bourse d’études de 500 $ à un étudiants en techniques minérales du CEGEP de l’Abitibi-Témiscamingue.

La section Rouyn-Noranda a un programme annuel d’activités des plus chargés. Le fait saillant de ce programme est le party d’huîtres qui a lieu au début de novembre et auquel prennent part environ 150 personnes. Quant au tournoi de curling de février, il attire généralement 50 personnes. Cette année, en avril, la Section se propose d’organiser une dégustation de vins et fromages.

«Ce sera la première fois que nous organisons une dégustation de vins et fromages», affirme le président de la Section, Robert Vos. «Nous allons téléphoner aux membres pour les en informer de manière à avoir un grand nombre de participants.»

La Section organise des conférences techniques tous les deux mois environ, et ce, de septembre à mai. Le nombre de participants varie habituellement de 15 à 90 personnes. Les sujets abordés sont principalement les projets miniers et l’exploration minérale dans le région. Les conférenciers proviennent souvent d’entreprises locales, quoiqu’il arrive à l’occasion que la Section reçoive un éminent conférencier. «Les découvertes minérales et la géologie sont les sujets les plus populaires», précise Bouchard.

Le programme des conférences techniques de 1999 comprend une conférence sur l’exploitation en Amérique du Sud qui a eu lieu en début d’année. Les conférenciers provenaient d’Antamina au Pérou ou étaient liés au projet d’agrandissement de la fonderie Altonorte du Chili. En mars, il y aura une conférence technique qui portera sur les anciennes mines de la région qui font l’objet de modernisation. Une de ces mines est Casa Berardi, dans le nord de Rouyn-Noranda en Abitibi, qui a été achetée à INCO par Aurizon qui a décidé d’investir dans la réouverture de la mine. De plus, Virginia Mines, à Rouyn-Noranda, est également rajeunie.

Un des défis auquel fait face l’exécutif de la Section est de trouver plus de gens pour prendre part à l’organisation de activités de la Section. «Nous avons besoin d’une plus grande participation de nos membres», déclare Bouchard. «Ce sont toujours les mêmes personnes qui font tout. Il est temps d’avoir de nouveaux membres sur le comité exécutif.»

La Section compte 120 membres. Vos déclare que l’exécutif essaie de recruter de nouvelles personnes pour faire partie des comités organisateurs. «Toute personne intéressée est la bienvenue.»

Les projets et événements de la Section sont fortement commandités par les compagnies minières, les fabricants et les fournisseurs de services de la région.

«Nous remercions tous nos commanditaires», conclut Vos. «Sans eux, nous ne pourrions organiser ces activités.»

 

Adhèsion de section locale

Rouyn-Noranda

Renouveller / Appliquer