Global use of REEs

Utilisation des ETR à l’échelle internationale

Pendant une période de vingt ans, alors que la production de la Chine constituait graduellement une part de plus en plus importante de la production mondiale d’ETR, les chercheurs scientifiques ont dévoilé les caractéristiques exceptionnelles de ces minéraux et ont démontré leurs utilisations inestimables, notamment dans les domaines des produits de haute technologie, de la miniaturisation des composants électroniques et de l’efficacité énergétique. Ces matériaux sont souvent désignés par l’expression « métaux technologiques », compte tenu du rôle important qu’ils jouent au sein des technologies modernes. 

Les ETR sont classés en deux sous-catégories, soit celles des éléments « légers » et des éléments « lourds », selon leur numéro atomique. Les ETR légers (ETRLG) sont ceux compris entre le lanthane et le samarium inclusivement, en plus du scandium. Les ETR lourds (ETRLD) sont ceux compris entre l’europium et l’ytterbium, en plus de l’yttrium. Les ETRLD et le néodyme, constituent environ 5 % de la plupart des gisements de terres rares, sont considérés comme les éléments essentiels à la fabrication d’une très grande partie des produits de haute technologie et des dispositifs permettant d’accroître l’efficacité énergétique. Certains spécialistes du domaine classent les ETR en trois sous catégories, soit les ETR légers (La, Ce, Pr et Nd), les ETR de poids moyen (Pm, Sm, Eu et Gd) et les ETR lourds (tous les autres, y compris Y, à l’exception du Sc qui constitue une classe à part). 

En réalité, l’expression « terre rare » n’est pas tout à fait exacte, car ces éléments sont présents, à de faibles concentrations, dans l’ensemble de la croûte terrestre, et, à de plus fortes concentrations, dans de nombreux minéraux, notamment la bastnaésite, la monazite, le xénotime et des argiles à adsorption d’ions. Toutefois, les concentrations en poids des éléments des terres rares se situent dans l’intervalle allant de dizaines à quelques centaines de parties par million (ppm). Les projets visant à délimiter des gisements où les concentrations d’ETR sont assez élevées pour que l’extraction et le traitement du minerai soient rentables constituent encore des défis de taille. 

Les ETR constituent un groupe de produits chimiques exceptionnels qui présentent toute une gamme de propriétés électroniques, magnétiques, optiques et catalytiques spéciales. Les ETR constituent des composants essentiels, pour lesquels il n’existe aucun substitut adéquat, dans les secteurs des énergies propres, des produits de haute technologie et des technologies pour la défense. Pour les grandes économies mondiales, ces produits font donc partie intégrante des zones d’intérêt cruciales, en matière d’énergie et de sécurité nationale. Bien que le marché mondial des terres rares est relativement restreint (la production annuelle totalise quelque 115 000 tonnes, dont la valeur se situe entre 4 et 6 G$US), celles-ci jouent un rôle essentiel dans des industries clés dont la valeur totalise plus de 4,8 billions de dollars. 

Des experts reconnus mondialement s’entendent pour dire que la future demande d’ETR cruciaux dépendra de leur utilisation dans les domaines de la miniaturisation (en raison de la demande croissante de dispositifs électroniques plus intelligents, plus petits et plus légers) et de la technologie des énergies propres (en raison des normes sur les émissions), ainsi que dans celui de l’efficacité énergétique et de la consommation de carburant (moteurs plus petits et plus efficaces).

Autres utilisations des ETR

À propos de nous

BIENVENUE au Réseau canadien de recherche sur les éléments des terres rares (ETR). Le site Web du REE-ETR.ca est hébergé par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM). Le REE-ETR.ca a pour objectif de servir de centre d'information sur les projets de recherche, de développement et de démonstration qui portent sur les éléments des terres rares.

En savoir plus

Des mines aux marchés

Il faut énormément de temps, d'argent et d'énergie pour trouver les minéraux, exploiter les gisements, attirer les investisseurs, mettre au point les feuilles de déroulement des opérations minéralurgiques et métallurgiques, construire les mines, extraire les matières premières et finalement mettre les produits en marché, qu'il s'agisse de minéraux ou de métaux.

En savoir plus

Utilisation des ETR à l’échelle internationale

Pendant une période de vingt ans, alors que la production de la Chine constituait graduellement une part de plus en plus importante de la production mondiale d’ETR, les chercheurs scientifiques ont dévoilé les caractéristiques exceptionnelles de ces minéraux et ont démontré leurs utilisations inestimables, notamment dans les domaines des produits de haute technologie, de la miniaturisation des composants électroniques et de l’efficacité énergétique. Ces matériaux sont souvent désignés par l’expression « métaux technologiques », compte tenu du rôle important qu’ils jouent au sein des technologies modernes

En savoir plus

Production mondiale de métaux des terres rares

La domination de l’approvisionnement mondial en métaux du groupe des terres rares par la Chine résulte de décennies de jeux de forces du marché et de changements dans l’économie mondiale par lesquels la production des ressources et de nombreuses activités de fabrication ont été transférées de régions où les coûts de production sont élevés à des régions où ces coûts sont moindres. En 20 ans, la Chine a réussi à développer, à maintenir, à accroître et à sécuriser son monopole concernant les métaux des terres rares

En savoir plus