novembre

Mot du président

Des talents diversifiés pour de meilleurs résultats

Par Michael Winship

Michael WinshipLa diversité attire beaucoup l’attention de nos jours. Le premier ministre Justin Trudeau en est un ardent défenseur, comme le reflètent concrètement les nominations au sein de son Cabinet. Par ailleurs, au moment où vous lirez ces lignes, une femme aura peut-être été élue à la présidence des États-Unis. Il serait cependant difficile de trouver des nouvelles faisant état de tels progrès dans le secteur minier.

L’an dernier j’ai accepté, à court préavis, d’assumer la présidence de l’ICM quand la candidate a dû se désister. Je représente le statu quo au sein de l’industrie – un homme blanc, hétérosexuel, d’âge moyen –, mais je me suis engagé personnellement à promouvoir la diversité au sein de l’ICM et de l’industrie minière. Je suis déjà rompu à cet exercice, ayant travaillé avec des femmes, des Autochtones et d’autres minorités de grand talent au sein du secteur minier afin d’appuyer leur développement professionnel. Le meilleur directeur d’usine que j’ai connu était une femme que j’avais recrutée en Australie afin de travailler à la mine Campbell à Red Lake. D’année en année, elle a réussi à améliorer les processus de traitement, nous permettant d’établir de nouveaux records de production.

Notre industrie a beaucoup de chemin à faire si elle veut se doter d’un bassin diversifié d’employés capables de conjuguer leurs talents multiples de façon à générer de meilleurs résultats. Comme je l’ai mentionné auparavant, nous devons maintenant concerter nos efforts afin d’embaucher des étudiants et de nouveaux diplômés durant le ralentissement actuel. Il faudrait privilégier les candidats ayant une expérience différente de ceux embauchés antérieurement.

Au Canada, le soutien des groupes autochtones est nécessaire si l’on veut faire progresser les projets portant sur les ressources naturelles de manière favorable. L’embauche d’employés autochtones au sein de sociétés minières comporte des avantages stratégiques ; leur expérience et leurs points de vue peuvent aider à surmonter les défis complexes liés au développement de projet.

Au sein de l’ICM, nous devons joindre le geste à la parole lorsqu’il est question de diversité. Dans notre bureau national de Montréal, le ratio d’employés femmes/hommes est de deux pour un. En 2018, Janice Zinck, de Ressources naturelles Canada, assumera la présidence de l’ICM. L’ICM a un comité consultatif sur la diversité en activité depuis 2013. Lors du Colloque sur l’ingénierie, la maintenance, la fiabilité et l’exploitation minière (MEMO) 2016 à Sudbury, une discussion en groupe spéciale a porté sur la diversité et l’inclusion. L’ICM continuera également d’appuyer les initiatives Women in Mining et Women Who Rock.

En tant que membre de l’ICM, veuillez m’aider à promouvoir la diversité au sein de notre organisation et de l’industrie minière!

Michael Winship
Président de l’ICM
@CIMPrez

Traduit par CNW


Retour à la table des matières | L’avenir de la flottation |  Hope Bay : Une mine d’espoir pour l’avenirLes actualités

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF