juin/juillet 2016

CIM Journal & CIM Metallurgical Quarterly

Extraits de résumés du CIM Journal, Vol. 7, No. 2.
Pour vous inscrire, soumettre votre résumé ou devenir examinateur, cliquez ici.

Preliminary investigation of rockmass response to undercut blasting in a block cave mining system using VRSV

J. D. Tibbett, F. T. Suorineni, and B. K. Hebblewhite, University of New South Wales, Kensington, Australia

ABSTRACT La méthode d’extraction souterraine par blocs foudroyés est la méthode préférentielle pour extraire rentablement des gisements massifs à faible teneur. Toutefois, le manque d’accès à la chamber restreint la compréhension de la réponse de la masse rocheuse à l’exploitation, ce qui est nécessaire pour obtenir des opérations plus sécuritaires et plus productives. La combinaison de grands ensembles de données de multiples sources avec la visualisation scientifique par réalité virtuelle (VRSV) constitue un autre moyen de comprendre le comportement complexe de la chambre en fournissant un accès virtuel à la chambre. Un module de VRSV sur mesure a été développé à l’Université de Nouvelles-Galles du Sud (UNSW) en Australie afin d’étudier, dans une étude de cas d’une exploitation par blocs foudroyés, la réponse de la masse rocheuse aux développements de galeries de sous-cavage. Les effets de temps/séquence sont étudiés dans la réponse de la masse rocheuse au sautage, ce qui est un facteur important dans les mines de roches dures.

 

Inverse slope method for interpreting vertical electrical soundings in sedimentary phosphatic environments in the Al-Sharquieh mine, Syria

J. Asfahani, Geology Department, Atomic Energy Commission, Damascus, Syria

ABSTRACT La méthode d’inversion de la pente (ISM) a été utilisée pour réinterpréter les données de sondages électriques verticaux (VES) effectués dans des puits de la mine de phosphate Al-Sharquieh, afin de démontrer l’applicabilité et la pertinence de cette méthode pour interpréter les données VES dans des environnements de sédimentation de phosphates. Cette méthode (ISM) surmonte les limitations de la méthode de comparaison de courbes et la complexité des sections lithologiques. Les résultats de l’interprétation géoélectrique ISM correspondaient bien aux lithologies des puits. Elle a permis de caractériser la résistivité et l’épaisseur de la couche phosphatique et d’identifier les secteurs favorables à la prospection pour le phosphate en utilisant le paramètre nouvellement développé épaisseur/profondeur. ISM est recommandée pour l’interprétation des mesures VES dans des régions semblables où se trouve du phosphate sédimentaire.


 

Relative-value, discrimination-factor, and vector-ratio method for defining anomalies in geochemical data

C. I. Godwin, Department of Earth, Ocean and Atmospheric Sciences, The University of British Columbia, Vancouver, British Columbia, Canada and Godwin Consultants Ltd., Port Moody, British Columbia, Canada

ABSTRACT La méthode de la valeur relative (valeur R), du facteur de discrimination (facteur D) et du rapport de vecteurs (rapport V) (RDVM), fournit un schéma d’interprétation des données géochimiques basé sur les statistiques et les connaissances géologiques et la génétique géologique; ce schéma contribute aux découvertes en exploration géochimique. L’avantage pratique de la RDVM est qu’elle fait la synthèse des caractéristiques géochimiques reliées géologiquement à des découvertes de gisements de minerais en trois étapes : une reclassification des concentrations des éléments au moyen de courbes de probabilité logarithmique en valeurs R; un calcul des facteurs D définis géologiquement à partir des valeurs R et la détermination des rapports V. Les facteurs D sont la somme des valeurs R divisés par le nombre de valeurs R additionnées. Selon les analyses choisies, les facteurs D imitent les signatures de la roche ou des gisements minéraux. Les rapports V peaufinent les interprétations des types de roches et dirigent vers des emplacements de gisements.


 

A laboratory protocol to evaluate potential chemical interferences in flotation circuit applications

B. G. Cousins, B. O’Rourke, Formerly of Ashland Water Technologies, Mississauga, Ontario, Canada; and C. Spence, Formerly of Hudbay Minerals, Flin Flon, Manitoba, Canada

ABSTRACT Certains produits chimiques ne servant pas à la flottation sont ajoutés directement et indirectement aux circuits de flottation afin de contrôler des problèmes tels que l’entartage et la poussière dans d’autres secteurs des opérations. Étant donné que les niveaux de dosage sont généralement faibles, un essai standard de flottation en laboratoire pourrait ne pas être en mesure de déterminer l’effet d’un produit chimique spécifique sur la productivité du circuit de flottation. Le présent article définit une procedure d’essai en laboratoire qui utilise des études cinétiques de flottation pour vérifier l’effet de doses normales à extrêmes de produits chimiques antitartre et anti-poussière (5 à 100 g/t). Les résultats indiquent que ce protocole aide à prédire l’interférence potentielle d’un produit chimique particulier sur le circuit de flottation.

   EN PLUS

Canadian Metallurgical Quarterly cover
Extraits de résumés du CMQ, Vol. 54, No. 2.
Pour vous inscrire, cliquez ici :
www.cmq-online.ca

Influence of thermal diffusion on decarburisation of iron–chromium alloy droplets by oxygen–argon gas mixtures
P. Wu, Y.D. Yang, M. Barati, and A. McLean, Department of Materials Science and Engineering, University of Toronto, Toronto, Ontario, Canada

Effects of Al2O3, CaO and Cr2O3 on liquidus temperatures of Fe–Mg–Si–O slags
A. Ilyushechkin, CSIRO Energy Technology, Kenmore, QLD, Australia; P.C. Hayes and E. Jak, Pyrosearch, School of Chemical Engineering, TheUniversity of Queensland, Brisbane, Queensland, Australia

Manufacturing of copper foams through accumulative roll bonding (ARB) process: structure and damping capacity behavior
M. Asadi Zeidabady, M. Tajally, and E. Emadoddin, Faculty of Materials Engineering and Metallurgy, Semnan University, Semnan, Iran

Creep deformation and damage evaluation of service exposed reformer tube
N. Roy, Materials Science and Technology Division, CSIR-National Metallurgical Laboratory, Jamshedpur, India; A. Raj, R.V.S. College of Engineering and Technology, Jamshedpur, India; B. N. Roy, Birsa Institute of Technology, Sindri, India; A. K. Ray, Materials Science and Technology Division, CSIR-National Metallurgical Laboratory, Jamshedpur, India

Combined influence of fluorides and ferric ions on corrosion of titanium and Pd alloyed titanium in 100 g L−1 sulfuric acid solution
P. Laihonen and M. Lindgren, Outotec Research Center, Pori, Finland

Statistical model for gas holdup in flotation column in presence of minerals
K. Bhunia, G. Kundu, and D. Mukherjee, Chemical Engineering Department, Indian Institute of Technology, Kharagpur, India

Solid reaction between Al and B4C
S. Wu, S. Wu, G.


Retour à la table des matières | Article de  fond : les microbes au service de l’extraction minièreSection technologie | Profil de projet : la mine Renard

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF