juin/juillet 2015

Johannesburg, Afrique Du Sud

Par Lindsay Seegmiller

En 1884, Jan Gerritse Bantjes trouvait un banc de conglomérats aurifères sur une exploitation agricole dans la région qui deviendra plus tard l'Afrique du Sud. Cette découverte marquera le début d'une ruée vers l'or et le développement rapide de Johannesburg, le cœur financier et commercial de la région. Au cours du siècle et demi passé, la ville que l'on surnomme la « cité d'or » s'est réinventée à de multiples reprises, sur le plan politique autant que culturel, et ces changements se poursuivent aujourd'hui. Un grand nombre de nouvelles entreprises innovantes, de boutiques, de restaurants et de galeries remplissent le centre-ville autrefois délabré et attirent les dizaines de cultures et coutumes différentes qui constituent cette « nation arc-en-ciel ». Aujourd'hui, Jo'Burg ou Jozi attire bien plus que des professionnels du secteur minier. Elle s'impose rapidement comme la nouvelle « ville branchée » d'Afrique du Sud.

Hébergement

Johannesburh skyline at sunset
 Derek Keats

La plupart des activités commerciales sont regroupées autour de Sandton, le district financier opulent de la ville qui est également son centre touristique. Dans ce quartier, l'hôtel Sandton Sun (chambres à partir de 1 800 Rand) constitue souvent le premier choix étant donné ses prestations de qualité, idéales pour les hommes d'affaires, ainsi que l'accès direct qu'il offre au centre commercial Sandton City Mall. L'hôtel Michelangelo, sur la place Nelson Mandela (chambres à partir de 3 000/3 250 Rand), fait partie des options les plus luxueuses de la ville et propose des salles de conférences immenses, un accès direct au système de transport ferroviaire Gautrain, à la place Nelson Mandela et au centre commercial Sandton City Mall, ainsi qu'une salle de remise en forme entièrement équipée et une piscine intérieure.

Vous trouverez en outre plusieurs hôtels de renommée internationale tels que le Radisson Blu Gautrain Hotel (chambres à partir de 1 200 Rand), l'InterContinental Sandton Towers (chambres à partir de 3 300 Rand) et le Hilton Sandton (chambres à partir de 1 600 Rand), qui proposent tous les prestations communément offertes par ces chaînes d'hôtels.

Conseil : si vous n'êtes pas obligé(e) de séjourner à Sandton pour des raisons professionnelles, envisagez de vous installer dans le quartier plus vert de Rosebank (nous vous recommandons l'hôtel 54 on Bath).

Restaurants

Biltong
 WmJR
Saxon Hotel
CCFoodTravel

Vous n'aurez que l'embarras du choix à Sandton, et les options que vous offre la ville sont pratiquement infinies. L'Afrique du Sud est très réputée pour sa variété de viandes préparées par des experts et qui sortent de l'ordinaire. À votre arrivée, testez le biltong, une viande séchée et fumée, avant de déguster un barbecue sud-africain plus traditionnel, le braai, composé de diverses viandes grillées (steaks de koudous, d'impalas ou d'autruche) et d'une quantité impressionnante de boerewors, les traditionnelles saucisses du braai. Le Butcher Shop & Grill et le Karoo Cattle & Land, tous deux à Sandton, sont deux excellents choix pour déguster de la viande, du vin et autres spécialités sud-africaines.

La réputation de l'Afrique du Sud de « nation arc-en-ciel » se retrouve dans sa culture culinaire. Vous trouverez d'authentiques bistros italiens (Dino's Trattoria et Pomodoro à Sandton) perdus au milieu d'institutions servant des dim sum (ces fameuses bouchées vapeur chinoises) telles que Koi (à Sandton et à Rosebank). Little Addis Café, dans le quartier de Maboneng, réunit des saveurs de tout le continent, et le restaurant Five Hundred ainsi que l'hôtel Saxon, tous deux à Sandton, rivalisent pour décrocher le titre du meilleur restaurant du pays. Les prix dans ces restaurants varient en fonction de leur qualité et leur prestige, mais il faut compter entre 200 et 400 Rand pour un repas.

Conseil : comment désirez-vous votre biltong ? Goûtez à différentes saveurs et testez diverses méthodes de préparation jusqu'à ce que vous trouviez celle qui vous convient (et n'hésitez pas à entamer une conversation à ce propos avec les gens de la région). C'est souvent un sujet de débat passionnel !

À explorer

Johannesburg a été le berceau d'événements historiques importants pendant la lutte contre l'apartheid, aussi de nombreux centres d'intérêt de la ville sont orientés sur ce thème. Le musée de l'apartheid, qui se trouve à côté du parc d'attraction Gold Reef, offre un récit éloquent et émouvant de l'histoire du pays. En outre, une visite du township de Soweto (un ghetto noir à la périphérie de Johannesburg) vous fera revivre l'histoire, notamment lorsque vous vous trouverez devant la maison de Nelson Mandela.

Bien entendu, l'Afrique du Sud s'est beaucoup développée depuis la fin de l'apartheid, et Johannesburg ne vit pas qu'au travers de son histoire. Les événements sportifs (plus particulièrement du football américain et du rugby) font vibrer le pays entier ; si vous en avez l'occasion, allez voir un match aux stades First National Bank ou Ellis Park, qui ont tous deux accueilli la coupe du monde FIFA en 2010. Vous ne le regretterez pas !

Nelson Mandela display at museum
Martijn Munneke
Gold Reef City
jespahjoy
 Stadium
Andrew Moore
Elephant
Grant Peters
Springbok
Bernard Dupont
Soweto sign
Fiona Henderson

Les arts et l'artisanat jouent également un rôle important dans la culture locale. Tous les dimanches, le centre commercial de Rosebank organise un marché local sur son toit où vous trouverez des souvenirs uniques, et le Maboneng Precinct, qui a été récemment rénové, est un clin d'œil à la renaissance artistique et urbaine de Jo'Burg.

Sortez de la ville et des options infinies s'ouvrent à vous. Des vignes du Cap à la vie sauvage du parc national Kruger, l'Afrique du Sud devient rapidement une destination idéale pour l'aventure et le plaisir.

Conseil : abandonnez votre voiture et louez un vélo pour vivre pleinement l'animation des rues de Soweto. Une visite guidée d'une demi-journée vous permettra de découvrir des sites importants ainsi que des lieux plus tranquilles comme si vous étiez du pays. Goûtez absolument au bunny chow, un pain rond fourré au curry.

Comment payer ?

La devise de l'Afrique du Sud est le Rand (ZAR/R). Elle est en déclin constant ces cinq dernières années et aujourd'hui, un dollar canadien équivaut à environ 10 Rand. Les cartes de crédit et de débit sont acceptées partout, et vous trouverez des guichets automatiques parsemés dans toute la ville.

Se déplacer

 Train
 Ulrika

Le tout nouveau système ferroviaire Gautrain relie très bien Sandton à l'aéroport. Pour des déplacements dans d'autres quartiers de la ville, la meilleure solution est de prendre un taxi (tous équipés d'une enseigne et de compteurs). Vous pouvez également louer une voiture, particulièrement si vous perdre dans les dédales des grandes villes est un plaisir. Mais sachez que la conduite en Afrique du Sud est généralement mouvementée et se déplacer en ville ne tient pas seulement à un bon sens de l'orientation. Quel que soit votre moyen de transport, soyez prêt(e) à rencontrer une forte circulation le matin et le soir, surtout si vous entrez ou sortez de quartiers à forte activité commerciale tels que Sandton. Si vous devez quitter Johannesburg, pour le travail ou le plaisir, nous vous recommandons de prendre l'avion. Les vols intérieurs ne sont généralement pas onéreux, et sont fréquents et fiables. Ils relient Johannesburg à la plupart des grandes villes et destinations d'Afrique du Sud.


Traduit par Karen Rolland

Airplane-icon

Autres destinations

              

Retour à la table des matières | Article de fond : Noms à connaître 2015 | Technologie : La communication

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF