mai 2013

Le meilleur de la nouvelle technologie

Compilé par Herb Mathisen


◢ La tête bien dégagée


La lampe à double fonction à l’épreuve des explosions conçu par Larson Electronics est en passe de définir la prochaine génération de lampe. Les lampes légères sont certifiées de classe 1, division , ce qui veut dire qu’ils sont approuvées pour une utilisation dans les environnements à risque d’explosion. « Elle est si petite qu’on peut la replier et la glisser dans sa poche quand on a fini, » souligne Rob Bresnahan, co-propriétaire de Larson Electronics. Les lampes fonctionnent à l’aide de piles AAA et ont une durée d’utilisation de 13,5 à 18 heures, ce qui évite de devoir emporter une batterie et un câble comme avec les lampes à halogène traditionnelles. La lampe à DEL n’a besoin d’aucun entretien, et elle a une durée de vie totale prévue de 50 000 heures. Le faisceau peut être ajusté entre 120 et 70 lumens, selon l’environnement de travail. C’est très pratique, souligne Bresnahan, notamment quand on travail autour de boîtes de panneaux ou d’autres matériaux réfléchissants. « On reçoit moins de reflets au visage, ça facilite le travail. »



La 3D, rapidement et simplement

Les géologues peuvent gagner un temps précieux lors de la modélisation des dépôts de minerais ou d’intercalations de roches dures grâce au nouveau logiciel MineSight Implicit Modeler de Mintec Inc. Mark Gabbitus, directeur du développement des affaires, précise qu’en général les géologues chargent leurs données de forage en tranches de deux dimensions (2D) avant d’entamer cette étape. « Ils travaillent sur une section en 2D et font leur propre interprétation de l’emplacement du minerai ou des caractéristiques géologiques entre les trous de forage, et ensuite ils relient ces sections pour en faire une représentation solide, » explique-t-il. « C’est une méthode qui exige beaucoup de temps. » Gabbitus précise que le produit de son entreprise ne diminue ni le rôle ni l’expertise exigés des géologues expérimentés, mais qu’il réduit grandement la charge de travail manuel. « En fait, l’Implicit Modeler utilise une fonction mathématique – une fonction à base radiale – et à partir des données brutes, construit une surface en trois dimensions directement à partir des points de forage et de quelques points fournis par l’utilisateur, » explique-t-il. « Cela permet au géologue de gagner des mois de travail. » Pendant la phase d’exploration, les sociétés qui organisent des programmes de forage à large espacement peuvent aussi utiliser le programme pour situer leurs prochains points de forage.



◢ Plus d’espace pour respirer

Le nouveau système de conduits TruOval MineVent d’ABC Industries Inc. est conçu de manière à gagner de l’espace au plafond tout en réduisant les points de panne des systèmes de ventilation des mines souterraines. Contrairement à d’autres systèmes de ventilation offerts sur le marché, celui-ci n’utilise aucun panneau central solide pour garder le tuyau flexible ovale sans armature ouvert. Will Linnemeier, vice-président des ventes, précise que les panneaux causent de la turbulence dans les conduits et augmentent les risques de déchirure. « En fait notre produit utilise un système de câbles qui supprime tous les points à risque de panne, » note-t-il. « Le conduit est entièrement dégagé à l’intérieur donc l’air circule librement, ce qui offre un bien meilleur mouvement sur toute la longueur. En outre, les pièces de fixation sont beaucoup plus petites et plus faciles à manier. » La société de l’Indiana peut adapter le diamètre de ses conduits, de 18 à 66 pouces. Les conduits, utilisés dans les tunnels de développement les chantiers d’extraction, sont faits de tissu de PVC très résistant que la société fabrique elle-même. Le produit est déjà utilisé dans des mines de roches dures du Nevada.



Forage mains libres


Le chariot de forage de surface LF120A de Boart Longyear lancé en mars dernier permet aux utilisateurs de manipuler les barres à distance depuis un centre de commande situé jusqu’à 15 pieds de distance. Quand on manipule les barres, en général, il faut les placer dans un mandrin, précise Sid Gaitonde, directeur mondial de produit pour les foreuses de carottage de surface. « Il y a beaucoup de pièces en mouvement tout autour et chaque fois quelqu’un se blesse. Nous voulions nous débarrasser de tout ça. » Le nouveau système de Boart Longyear est aussi muni d’un moniteur de forage commandé par ordinateur avec écran tactile LCD, et il avertit les opérateurs quand une valve n’est pas bien ouverte, ce qui facilite la résolution de problèmes. Et il permet aux superviseurs de fixer la charge maximale et la limite de tours minute pour guider les foreurs moins expérimentés. On optimise le forage, ce qui économise le carburant. « Le système s’ajuste vraiment aux conditions de forage, ce qui évite au moteur de tourner à haut régime pour livrer la puissance maximale, » précise Gaitonde. Le LF120A peut forer jusqu’à 1 200 mètres de profondeur brute et le compartiment entièrement fermé du moteur réduit le bruit de l’appareil à 76 décibels comparativement aux 93 décibels des systèmes habituels.


◢ L’énergie à distance

Volts Energies veut aider les sociétés d’exploration qui travaillent en zone éloignée à réduire leurs frais de carburant. La société de Québec bâtit des génératrices sur mesure destinées aux sociétés d’exploration qui peur permet de récupérer et réutiliser la chaleur qu’elles émettent. Cette co-génération capture une énergie qui est généralement perdue pou chauffer un bâtiment ou de l’eau. « En général, l’efficacité d’une génératrice tourne autour de 34 pour cent, mais nous pouvons atteindre un rendement de 80 pour cent, » annonce Sébastien Caron, président de l’entreprise. Celle-ci effectue des évaluations d’efficacité énergétique pour évaluer l’utilisation énergétique de ses clients et juger de ses besoins. Caron précise que la société se spécialise dans les systèmes hybrides pour zones éloignées qui recourent aux énergies renouvelables, comme des éoliennes et des panneaux photovoltaïques, outre les génératrices au diesel. Il ajoute que leur modèle hybride est assez unique, puisque la plupart des consultants optent soit pour les génératrices, soit pour les énergies renouvelables. « L’un dira : “n’utilisez pas de génératrices, elles polluent trop,” tandis que l’autre dira : “l’énergie solaire ne suffit pas vous manquerez d’électricité.” Mieux vaut profiter du meilleur des deux mondes. »



◢ Systèmes de suivi du rendement


Geovia a lancé son logiciel InSite 4.3 à la mi-mars, qui permet aux géologues, aux ingénieurs et aux dirigeants de faire le suivi de leurs opérations et de leur rendement. Cette dernière version offre une analyse de variation améliorée grâce à laquelle les clients peuvent découvrir la cause des écarts de rendement par rapport à leurs objectifs. « Une bonne part de nos efforts sont allés à l’analyse de variation récemment, » indique Marni Rabassó, vice-présidente à la direction du produit. C’est en comprenant les différences entre leurs objectifs et leur rendement réel que les entreprises peuvent combler les écarts, et Rabassó ajoute que le programme permet de faire ce travail en quelques jours plutôt qu’en plusieurs semaines. « Ce qu’il faut faire avec ces informations, c’est mettre à jour ses plans pour les rendre plus réalistes ou les optimiser, » ajoute-t-elle. « On peut utiliser les renseignements sur ce qui est arrivé dans le passé pour améliorer le plan de production pour le rendre plus prédictif, afin de réaliser ses objectifs au prochain cycle. » On accède à l’interface d’utilisation d’InSite 4.3 par navigateur et le système se connecte aux systèmes de répartition automatisée de flotte pour la cueillette des données. Les mines qui n’ont pas un tel système peuvent tout de même utiliser InSite 4.3 puisqu’on peut y saisir les données manuellement.


Accumuler les économies de temps



Le convoyeur amélioré Swing Axle Telestacker de Superior Industries réduit le temps d’installation nécessaire lors du transport ou du déplacement des convoyeurs à empiler jusqu’à 80 pour cent. Habituellement, la conversion d’un convoyeur pour le transport nécessite l’installation de nombreux engrenages et chaînes d’embrayage mobiles, autant d’étapes qui pouvaient demander jusqu’à 30 minutes à compléter. Superior Industries a éliminé tout recours aux chaînes et aux engrenages, et l’embrayage se fait à l’aide d’un mécanisme déjà installé à poignée en T facile à utiliser. « Sur ce modèle amélioré, il n’est plus nécessaire de configurer l’empileuse radiale, ce qui pouvait prendre plus de 45 minutes sur ce type d’empileuse, » souligne Corey Poppe, directeur du marketing. Certaines sociétés, ajoute Poppe, déplacent leurs convoyeurs chaque mois, et le modèle amélioré leur permet de le faire en cinq à dix minutes à peine. Il permet aussi aux clients de mieux aligner les pneus, ce qui réduit le frottement.


 

Le laboratoire sur le terrain


En utilisant le nouveau Spectroscout XRF Analyzer portatif de Spectro, les géologues d’exploration peuvent effectuer des analyses de minerai de qualité de laboratoire sur le terrain même. Cela évite de passer des semaines à envoyer des échantillons au laboratoire pour analyse. L’analyseur portatif XRF livre aux géologues des résultats d’échantillons en 10 secondes et peut mesurer la teneur de tous les éléments qui figurent au tableau périodique entre le sodium et l’uranium. Sur le terrain, l’appareil peut révéler la présence d’éléments qui ne sont généralement pas présents dans certaines concentrations autour des dépôts convoités. L’analyseur, qui pèse environ 12 kilogrammes et se porte sur l’épaule en bandoulière, est muni d’une batterie de six heures et peut même être alimenté sur la prise de 12 volts d’un véhicule. Son boîtier robuste résiste aux intempéries et contient tout l’appareil, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser un ordinateur ou un autre appareil externe. L’entreprise fabrique aussi un analyseur spécialisé dans l’analyse de la composition de la terre, ce qui est utile à la phase de réhabilitation.



 

 

Défonceuse de roche

Conçu en Espagne par Xcentric Ripper, le produit du même nom repose sur une technologie brevetée d’accumulation de la vibration sur impact pour briser la roche sur un seul point de contact. La défonceuse se fixe à l’arrière d’une excavatrice et permet aux travailleurs de briser des roches sur trois inclinaisons. « Elle vibre jusqu’à la base de l’unité, pénètre la roche et fend à travers tout ce qui l’entoure, » résume Tyler Schell, directeur de territoire chez Shearforce Equipment, le distributeur nord-américain de ce produit. La défonceuse est utilisée dans une mine d’or près de Kamloops en Colombie-Britannique, où elle défonce des roches glacées et du till extrêmement durs. Schell précise qu’avant d’utiliser l’Xcentric Ripper, l’entreprise a essayé de briser le matériau avec une excavatrice à benne, mais elle a à peine réussi à entamer la surface. La défonceuse est un système fermé qui utilise des carburants biologiques et, puisque aucune huile ne s’en écoule, elle peut même fonctionner sous l’eau.

Traduit par SDL

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF