sept/oct 2012

Normes

Pratiques exemplaires recommandées et normes NI 43-101 : vérification des données à l’aide de diagraphies géophysiques lors de l’échantillonnage de charbon

Par Greg Gosson et Ron Parent

Les projets dans le domaine du charbon sont soumis à des procédures d’échantillonnage au forage et doivent faire l’objet de considérations uniques, de mesures de contrôle de la qualité, de vérification et d’exactitude des données en soutien à l’évaluation des ressources, conformément à la norme NI 43-101.

La loi associée 43-101CP fait référence aux documents de conseil suivants pour le charbon :

  • Document de la Geological Survey du Canada 88-21 : A Standardized Coal Resource/reserve Reporting System for Canada
  • Guidelines specific to coal in CIM Estimation of Mineral Resources and Mineral Reserves – Best Practice Guidelines, qui fait également référence à
    • ASTM standards, volume 05.06 ; Coal and Coke
Ces documents présentent des directives et pratiques exemplaires sur l’échantillonnage au forage à envisager à la divulgation des résultats d’échantillonnage conformément à la loi NI 43-101. Les exigences de divulgation de la loi NI 43-101 comprennent :
  • Informations sur l’exploration (s.3.3(1)(c)) : le programme d’assurance-qualité et les mesures de contrôle de la qualité mises en application pendant l’exécution du travail faisant l’objet du signalement.
  • Vérification des données (s.3.2 (a) et (b)) : une déclaration indiquant si une personne qualifiée a vérifié les informations divulguées, y compris les données d’échantillonnage, d’analyse et de vérification qui sous-tendent ces informations, et une description de la manière dont les données ont été vérifiées.
  • Article 11 du formulaire 43-101F1 de rapport technique : les méthodes de préparation des échantillons et les mesures de contrôle de la qualité utilisées avant l’envoi des échantillons à un laboratoire d’analyse.

Diagraphies géophysiques : Les diagraphies au forage qui précèdent l’envoi des échantillons au laboratoire sont essentielles aux mesures de contrôle de la qualité utilisées pendant l’échantillonnage de charbon. La diagraphie permet de déceler les changements dans la qualité du charbon, comme dans le cas d’un lit riche en cendres difficiles à déceler visuellement. La diagraphie géophysique des trous de forage avoisinants permet de vérifier si les intervalles d’échantillonnage correspondent aux fissures carottées.

Récupération des carottes : Le charbon est l’une des matières pour lesquelles il est le plus difficile de récupérer des carottes à cause de sa nature hétérogène et friable. Un échantillonnage couvrant entre 90 et 95 pour cent de la zone d’intérêt économique sera considéré comme acceptable pour la plupart des dépôts miniers, mais cette proportion peut rendre équivoques les données recueillies. L’intervalle du charbon peut être mal évalué si les carottes sont brisées ou perdues. Un chargeur de carottes permet de voir si des échantillons sont perdus dans l’intervalle de forage, mais sans diagraphie géophysique, il est impossible de vérifier si la carotte perdue contient du charbon. On peut récupérer les carottes perdues en comparant la longueur totale de la carotte récupérée à la longueur totale de la faille de charbon indiquée par les diagraphies géophysiques.

Assurance-qualité et contrôle de la qualité pendant l’échantillonnage : La séparation des carottes de charbon en tas et en clivages selon l’analyse diagraphique pendant l’échantillonnage constitue une pratique exemplaire car un clivage dans la roche peut avoir été observé au moment de l’analyse diagraphique et n’avoir pas été remarqué au niveau des carottes. Par ailleurs, un clivage peut avoir été identifié de manière erronée à l’échantillonnage, ou n’avoir pas été récupéré lors du forage. Il n’est pas recommandé d’échantillonner deux tas de charbon ensemble et un clivage interne séparément. Les tas de charbon et les clivages doivent être échantillonnés de manière indépendante, sauf dans le cas de clivages minces (moins de 20 cm) qui ne pourront pas être séparés à l’extraction. La composition des failles peut alors être calculée pendant la modélisation. Au choix, on peut échantillonner les tas ensemble au laboratoire en réunissant les restes de tas individuels pour faire l’analyse de la qualité du charbon.

La diagraphie géophysique est une étape importante de la vérification des données. Dans le contexte de la loi NI 43-101, la « vérification des données » désigne la procédure de confirmation que les données ont été générées dans le respect des procédures adéquates, qu’elles ont été transcrites de la source originale avec exactitude et qu’elles sont pertinentes à leur utilisation.

Une diagraphie géophysique bien calibrée laisse beaucoup moins de place à l’erreur humaine qu’une analyse visuelle des carottes. Les différences dans la description établie par les géologues, les erreurs au rangement des carottes dans des boîtes, les pertes de carottes sont autant de facteurs qui peuvent produire des erreurs d’analyse des carottes. Le recours à la diagraphie géophysique permet de réduire ces risques d’erreurs en agissant comme un arbitre impartial lors de l’analyse.

Les auteurs considèrent comme une pratique exemplaire le fait de faire analyser les carottes par le géologue et de recourir à la diagraphie comme référence pour valider la récupération et l’intervalle d’échantillonnage des carottes, et pour déceler tout changement lithologique pertinent dans la modélisation de la largeur et de la qualité de la faille de charbon, ainsi que l’épaisseur et la position des strates rocheuses.


Greg Gosson, Ph.D., P.Geo. est directeur technique, géologie et conformité chez AMEC Americas Limited. Il a donné plusieurs conférences sur les normes de divulgation technique lors de forums de l’industrie minière.

Ron Parent, P.Geo., est géologue principal chez AMEC Americas Limited. Il a plus de 20 ans d’expérience en projets d’extraction de charbon, principalement au Canada et en Colombie. AMEC est un chef de file international en consultation, ingénierie et gestion de projets.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF