février 2012

Mot du président

Le CIM Journal entame sa troisième année

Par Chuck Edwards


Depuis plusieurs années, l’ICM publiait ses articles techniques évalués par des pairs (le réputé CIM Bulletin) uniquement sur son site Web, ne publiant sur papier que des résumés dans CIM Magazine. Nous avions adopté cette façon de faire pour économiser sur les coûts de publication, mais elle s’est avérée impopulaire auprès des auteurs autant que des lecteurs. Qui plus est, la réputation de l’ICM à titre d’éditeur de documents techniques a semblé en souffrir. La solidité financière accrue de l’ICM nous a incités à repenser nos publications techniques en 2009. Un sondage mené auprès des membres a indiqué qu’ils privilégiaient fortement la version sur papier des publications techniques par rapport à la version en ligne. C’est pourquoi l’ICM a décidé de publier de nouveau sur papier ses articles techniques évalués par les pairs dans une nouvelle publication trimestrielle, le CIM Journal, auquel chaque membre national à part entière de l’ICM a accès. Nous avons lancé le CIM Journal à l’occasion de notre congrès annuel, à Vancouver, en 2010.

Un comité des publications techniques de l’ICM a été mis sur pied pour diriger, gérer et coordonner toutes les publications techniques imprimées, en accordant une attention particulière au CIM Journal. Nous avons également affiné et renforcé les procédures de l’ICM en matière d’évaluation par les pairs des articles que l’on nous propose. L’examen de chaque article a lieu sous la conduite de la société technique de l’ICM œuvrant dans le domaine d’expertise pertinent. Nous avons actuellement 159 pairs évaluateurs bénévoles qui sont à pied d’œuvre.

Nous avons également décidé d’imprimer chaque numéro en couleur et de publier les articles en français ou en anglais (selon la langue dans laquelle ils nous sont soumis) accompagnés d’un résumé dans les deux langues. Ces deux améliorations rendent le CIM Journal, fourni aux membres de l’ICM sans frais supplémentaires, plus attrayant et élargissent son lectorat.

Comme nous l’espérions, le CIM Journal y a gagné une reconnaissance internationale. Plus de 40 % des articles publiés provenaient de pays autres que le Canada, dont l’Italie, le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Allemagne, l’Australie, l’Inde, la Russie, l’Égypte, la Jordanie, le Chili, la France et l’Afrique du Sud.

Dans les prochains numéros, surveillez ceux qui seront consacrés à un seul produit (comme le cuivre, le nickel ou le minerai de fer) ou à un seul sujet (comme la mécanique des roches, la gestion des résidus ou la fragmentation). Le premier de ces numéros spéciaux, devant paraître au troisième trimestre de 2012, portera sur l’uranium.

En conclusion, j’invite tous les membres de l’ICM à envisager de soumettre des articles pour le CIM Journal, afin que cette publication continue de proposer du contenu solide à ses lecteurs et de refléter le vaste éventail d’expertises que recèle notre industrie dans les domaines scientifiques, techniques et de la gestion.


Chuck Edwards, Président de l’ICM

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF