déc '10/jan '11

Mot du président

L'avenir et les facteurs économiques fondamentaux

Par Chris Twigge-Molecy

Malgré l'avertissement : « Toute prévision comporte un risque, en particulier celle qui concerne l'avenir » , j'ai décidé de sortir ma boule de cristal et d'aborder nos perspectives pour 2011. Il est de plus en plus évident que la Chine et ses besoins en minéraux joueront un rôle prépondérant dans notre avenir à court terme. En outre, le congrès sur l'exploitation minière de la Chine de cette année a révélé l'existence d'une réelle volonté politique de poursuivre au sein du pays des pratiques plus durables et socialement responsables dans le secteur minier. JI s'agit là d'une formidable occasion pour nos spé-cialistes de l'environnement et de la RSE.

En ce qui concerne les investissements chinois à l'échelle internationale, l'approche de la Chine en matière de développement de projets est fondamentalement différente de l'approche occidentale, ce qui sera sans doute source de stress et de frustrations. Pour minimiser cet effet, la section internationale de I'ICM a lancé trois initiatives.

La première a été lancée en novembre, lors du congrès international sur les finances et les marchés des capitaux dans le secteur minier (International Mining Finance and Capital Markets Conference) couronné de succès qui s'est tenu à Beijing et que nous avons coorganisé.

La deuxième initiative a été la signature d'un protocole d'entente avec la China Non Ferrous lndustry Association afin d'organiser des activités visant à partager les pratiques exemplaires en matière de RSE, d'environnement, de sécurité et de recyclage. Au fil du temps, nous prévoyons entretenir des échanges techniques constructifs avec le vaste secteur chinois des mines et des minéraux provenant de ces deux plateformes.

Enfin, la troisième initiative revient à nos comités sur l'évaluation et sur les définitions des réserves qui poursuivent les pourparlers avec divers organismes chinois afin d'essayer d'harmoniser leurs approches et leurs définitions avec les nôtres.

À plus petite échelle, j'ai eu la chance de participer pendant quelques jours à la réunion annuelle de la section de Terre-Neuve. Cet événement a rassemblé plus de 700 participants et a donné lieu au lancement d'un important programme M4S destiné aux écoles locales. Cet excellent programme technique a également permis de mettre en évidence que les terres rares ne sont pas aussi rares qu'on le pense.

Comme je l'ai dit en premier lieu, je pense que l'année 2011 sera exceptionnelle. La croissance de la Chine se poursuivra (malgré un taux de croissance réduit à près de 8 %) et les produits de base seront toujours nécessaires au maintien de cette croissance. Nous devons donc en profiter pendant qu'il est temps. Le gouverne-ment chinois poursuit avec vigueur son objectif défini d'autosuffi-sance énergétique et matérielle. Je dirais simplement que cela suscitera d'importantes préoccupations à plus long terme. Toutefois, à court et moyen termes, il s'agit d'une bonne nouvelle pour notre secteur.

Je vous souhaite ainsi qu'à votre famille un merveilleux temps des Fêtes et une excellente année 2011.

Chris Twigge-Molecy, Président de l’ICM
Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF