juin/juillet 2009

Mot du président

Un temps de renouveau

Par M. J. Allan

Je me réjouis beaucoup à l’idée de pouvoir communiquer de manière régulière avec les membres de l’ICM, alors que je commence mon mandat de président de l’ICM. Mon prédécesseur, Jim Gowans, a placé la barre très haute; je voudrais profiter de cette tribune pour reconnaître son travail acharné et son engagement. Il a été à la tête de l’ICM durant une année alors qu’il était aussi président de l’Association minière du Canada; il avait donc une charge de travail que je n’envie pas.

Tout au cours de ma carrière de 35 ans, j’ai été actif au sein de l’ICM, tant à l’échelle nationale qu’à celle des sections. Ma plus récente implication avec le Conseil de l’ICM remonte toutefois à près d’une dizaine d’années. L’an dernier, en renouvelant mes contacts avec le Conseil, j’ai été surpris de l’ampleur du rajeunissement au cours de la dernière décennie. Durant cette période, le leadership de l’ICM à éduquer le grand public sur notre industrie a été digne de mention. Par exemple, cette année, l’activité Les mines dans la société, dans le cadre du Congrès et Salon commercial à Toronto, a attiré un nombre record de 6 725 étudiants.

En ce qui me concerne, l’ICM a toujours représenté le partage de connaissances et le réseautage. Lorsque j’ai besoin d’aide pour solutionner un problème ou simplement pour améliorer mon travail, je peux compter sur des contacts établis par l’entremise de l’ICM. Notre travail à fournir des définitions normalisées pour les ressources et les réserves, utilisées par les organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières du pays, est un bon exemple des contributions techniques que l’ICM fournit à l’industrie en général.

Toutefois, nous avons encore des défis à relever dans la prochaine année. Nous devons aussi recruter encore plus de jeunes membres provenant de l’industrie. Pour ce faire, nous devons démontrer la valeur intrinsèque d’appartenir à l’ICM. Bien que les avantages soient évidents pour plusieurs d’entre nous, à en juger par mes conversations avec des collègues plus jeunes, je suis convaincu qu’il reste du travail à effectuer à cet égard. J’ai été très encouragé par ma récente visite à la Section de Trail. Cette section est en voie de réactivation après plusieurs années d’inactivité et la jeune génération est bien représentée au sein de l’exécutif.

Ces signes prometteurs de renouveau ne pourraient pas arriver à un meilleur moment. Branchons-nous au réseau de l’ICM et travaillons tous ensemble à véhiculer les avantages d’appartenir à cet organisme incroyable.


Michael J. Allan, Président de l’ICM

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF