juin/juillet 2008

Parlons-en

IPIMM : moteur du développement technologique de la Côte Nord

Par A. Lévesque

La Côte Nord est une région magnifique et immense, qui s’étend de Tadoussac à Blanc-Sablon et comprend les villes nordiques de Schefferville et Fermont, ainsi que l’île d’Anticosti. Région canadienne du fer par excellence, elle est depuis le milieu du vingtième siècle le siège de quatre grandes compagnies minières qui exploitent des mines de fer et de titane, des concentrateurs et usines de bouletage ainsi que des installations portuaires et ferroviaires de premier plan. Favorisés par la demande et la forte montée des prix du minerai de fer, de nouveaux projets d’exploitation minière sont en train de voir le jour près d’anciennes mines dont l’exploitation avait été abandonnée. La Côte Nord est en voie de revivre son âge d’or, ou plutôt devrait-on dire son âge de fer. Mais, tel qu’on l’a vu à la fin des années 1970 lors de la crise du fer, l’économie d’une région ainsi dépendante de l’exploitation de ses ressources naturelles peut plonger en même temps que le prix des ressources dont elle regorge. Il devient alors primordial de diversifier l’économie régionale.

C’est dans une telle optique, afin de favoriser le développement des régions et en particulier celles dont l’économie est fortement tributaire de l’exploitation des ressources naturelles, que le gouvernement québécois a lancé en 2002 le projet ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement). Celui-ci visait à construire des systèmes productifs régionaux, dans lesquels évoluent des entreprises aux activités connexes et interdépendantes, qui collaborent entre elles malgré le fait qu’elles sont d’abord concurrentes.

Ces entreprises sont regroupées sur un territoire défini, elles entretiennent des relations fréquentes avec les universités, les cégeps et commissions scolaires et collaborent avec des réseaux d’information et d’appui.

Un créneau d’excellence est un système productif dont une région a résolu de favoriser le développement, qui lui donnera une image de marque sur la scène nationale et internationale. La Côte Nord est la région du Québec désignée pour le développement du créneau d’excellence Ingénierie des procédés industriels, miniers et métallurgiques (IPIMM), pour lequel le milieu désire jouer un rôle de leader nord-américain et mondial.

Le choix de ce créneau leader découle tout naturellement des principales caractéristiques historiques et économiques de la région :

  • La production d’aluminium de première fusion, par l’implantation de deux entreprises majeures, conférant à la Côte Nord le premier rang canadien dans ce domaine. Des PME servant les alumineries ou d’autres perçant le marché de la transformation de l’aluminium viennent se rajouter à la filière aluminium régionale.
  • Un tissu industriel en amont des entreprises majeures, constitué d’une dizaine de PME spécialisées en usinage, soudage et procédés industriels. 
  • Un Centre d’aide technologiques aux entreprises, en appui aux entreprises régionales qui veulent innover et se développer technologiquement.
  • Une offre de formation professionnelle et technique provenant des commissions scolaires et cégeps de la région.

La consolidation des liens existants entre les grands donneurs d’ordres et les PME de la région constitue la base de développement du créneau IPIMM. De même, des actions en vue de développer l’exploration et l’exploitation minière et de diversifier l’économie régionale en favorisant la transformation des ressources métalliques (aluminium et fer), seront entreprises dans le cadre de la stratégie de développement du créneau, dont le Centre d’aide technologique aux entreprises (CATE) Côte Nord est le maître d’œuvre.

L’octroi récent d’un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) au Cégep de Sept-Iles, représente un atout majeur pour le développement du créneau IPIMM. Ainsi, le gouvernement du Québec reconnaît l’excellence de l’offre d’expertise en maintenance industrielle dans la région. Le Centre d’excellence en maintenance industrielle (CEMI), qui sera géré et opéré par le CATE Côte Nord,  offrira des services de recherche appliquée, de soutien technique, de développement technologique, de formation et d’information en maintenance industrielle aux entreprises de la région et du Québec tout entier.



Annie Lévesque, coordonnatrice et chargée de projet Créneau d’excellence IPIMM, CATE Côte Nord, ingénieure en matériaux, est native de Sept-Îles où elle est retournée vivre car elle y a trouvé un bon emploi dans son domaine d’études.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF