février 2008

Être en communication

Établir des communications à haute vitesse dans des conditions difficiles

Par E. Sullivan et B. Booze

Des percées dans la conception et la fabrication de câbles à fibres optiques renforcés très résistants ont permis d’installer des liens de communication de 10 Gigabits dans les endroits les plus inusités.


Selon Francis Bacon, « Savoir, c’est pouvoir ». Dans les entreprises, les données doivent être disponibles à tous les niveaux. Toutefois, les exploitations minières étaient souvent loin de cet idéal puisqu’il était impossible d’implanter des systèmes de communication à grande largeur de bande passante en raison des extrêmes de température, des dangers physiques et de la présence de produits chimiques caustiques. Des percées dans la conception et la fabrication de câbles à fibres optiques ont permis l’installation de liens de transmission de 10 Gb même dans ces environnements.

À la recherche de solutions

L’expérience de CONSOL Energy Inc. – le plus grand producteur de charbon aux États-Unis – a montré comment des câbles blindés peuvent aider à intégrer les communications dans les environnements de travail présentant les plus grands défis. Les ingénieurs de CONSOL ont voulu étendre les communications à haute vitesse à des secteurs autres que l’administration.

« Nous utilisons des systèmes miniers coûteux et hautement mécanisés dans des conditions difficiles, la maintenance est donc chose courante », explique Tom Prokop, directeur des services de soutien sur place pour CONSOL. « La profondeur de nos puits varie de 300 à 2000 pieds et les galeries peuvent atteindre des longueurs de 20 milles. Cela peut prendre jusqu’à deux heures pour se rendre de l’entrepôt au secteur actif. »

« Peu de câbles à fibres optiques rencontraient nos exigences, mais nous avons opté pour un fabriqué par Optical Cable Corporation », dit M. Prokop. « Des éboulements du toit ont déjà enfoui le câble, mais nous n’avons jamais perdu la transmission des données. »

Le câble à fibres optiques blindé et renforcé doit sa fiabilité et son rendement à sa conception de base; il a en effet deux revêtements sur chaque fibre optique, contrairement au câble classique à fibres libres qui n’en a qu’un. D’autres caractéristiques des câbles d’OCC lient les éléments ensemble et rehaussent sa résistance à l’écrasement.

À grande vitesse sous terre

Avec la mise en place du câble à fibres optiques, l’équipe de maintenance a maintenant accès à tous les dossiers nécessaires sans sortir du tunnel.

Lorsque la connectivité est cruciale, ces câbles robustes permettent à des industries travaillant dans des conditions difficiles de tirer profit de la haute vitesse auparavant réservée pour les campus et les centres de données administratifs. L’environnement peut être rigoureux mais l’avenir des communications à haute vitesse est de plus en plus assuré.

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF