La gestion de la fermeture

Les projets de réhabilitation – de nouvelles solutions pour de vieux problèmes

Fermeture et réhabilitation sont deux mots qui font maintenant partie intégrante de tout plan minier. Les compagnies minières prennent fièrement leurs responsabilités environnementales. Vous pouvez visiter les sites Web de plusieurs compagnies minières et vous y trouverez des rapports, des statistiques et des plans.Vous pourriez probablement même savoir combien d’arbres ont été plantés.

Cette fierté est une bonne chose. Cela démontre une véritable acceptation d’une opération et d’une fermeture responsables en plus d’encourager les discussions et les nouvelles idées. Cela n’a pas toujours été le cas. Retournez en arrière de quelques décennies et vous verrez que les questions environnementales n’existaient pas—les mines laissaient un héritage de problèmes.

De nos jours, les mines centenaires font l’objet d’importants projets de réhabilitation. La science prouve que les terrains contaminés peuvent être remis en état. Les compagnies minières ainsi que les gouvernements sont au premier rang pour s’assurer que tout est fait selon les règles de l’art. Les mines Britannia et Sullivan représentent deux très bons exemples de fermeture de mine. Les deux mines datent de plus d’un siècle. La mine Britannia a fermé il y a quelques décennies et la mine Sullivan il n’y a que quelques années; cependant les deux font l’objet d’importantes réhabilitations et une nouvelle vie soufflera bientôt sur ces sites. Ces projets, tous deux en Colombie-Britannique, sont des exemples innovateurs de pratiques durables et des meilleures pratiques de gestion de la fermeture de mines.

 

Changer l’économie d’une ville par la fermeture d’une mine

La fermeture de la mine Sullivan établit la référence pour les pratiques durables. . Par. H. Ednie

La mine Britannia

Démontrer au monde entier comment réhabiliter une mine. . Par H. Ednie

Version PDF