Inscrivez-vous

Arnfinn Prugger

2018

Éminents Conférenciers de l'ICM

Arnfinn Prugger naît à Kirkenes, en Norvège, en 1957, et immigre au Canada avec ses parents en 1960 ; son père travaille alors dans le secteur en plein essor de l'exploitation de la potasse de la Saskatchewan. M. Prugger étudie à Saskatoon. En 1982, il obtient un baccalauréat ès sciences en géologie appliquée (géophysique) de l'université Queen's, à Kingston. Il poursuit ses études à l'université de la Saskatchewan, où il obtient une maîtrise ès sciences en 1985 ; son mémoire porte sur le thème Microseismicity Related to Potash Mining (la microsismicité liée à l'exploitation de la potasse). Il obtient son doctorat en 1994, dont la thèse porte sur le thème Fracture Mechanism of Potash Microseismic Events (les mécanismes de fracture dans les événements microsismiques liés à l'exploitation de la potasse). De 1990 à 2018, M. Prugger travaille à PotashCorp (aujourd'hui Nutrien). En fin de carrière, il y occupe le poste de vice-président des services techniques. Ses intérêts dans le secteur de la recherche appliquée portent notamment sur l'élaboration de systèmes de surveillance en temps réel de l'activité microsismique et de la mécanique des roches dans les mines de potasse, l'élaboration de systèmes d'instrumentation plus performants à utiliser dans les mines, l'application de techniques géophysiques pour la résolution de divers problèmes affectant les mines de potasse, et les recherches dans le domaine de la sécurité dans les mines (de l'atténuation des dangers liés à l'effondrement des galeries aux mesures d'atténuation des risques d'infiltration).

Résumé de la conférence

X

Scissors Creek : Le premier puits de potasse construit avec succès en Saskatchewan depuis 1979

La mine de potasse à Rocanville, située au sud-est en Saskatchewan, est en production continue depuis sa mise en place en 1971. La potasse est extraite à environ 1 000 m de profondeur sous la surface à Rocanville. En 2007, une expansion de la mine de Rocanville est annoncée en vue de faire progresser la production de produits finis de potasse de 3 millions de tonnes métriques par an à environ 5,7 millions de tonnes métriques par an. Dans le passé, la mine de potasse à Rocanville était accessible par deux puits : un puits de production et d’aérage et un puits de service et d’air frais de ventilation. Une partie importante de l’expansion à Rocanville comprenait la construction d’un nouveau puits de service à 15 km de l’installation de surface existante. Une fois la construction de ce troisième puits achevée en 2015, l’ancien puits de service a été converti en deuxième puits de production. Il existe désormais trois puits d’accès et de ventilation à la mine à Rocanville. Cette présentation résumera la construction du nouveau puits de Scissors Creek de la mine à Rocanville, le premier puits de potasse construit avec succès en Saskatchewan depuis 1979.