Inscrivez-vous

Alain Blackburn

2018

Prix A.O. Dufresne pour des accomplissements remarquables en exploration

Alain Blackburn est ingénieur et titulaire d’un diplôme en géologie appliquée de l’Université du Québec à Chicoutimi et d’une maîtrise en gestion de projet de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue. Il est membre depuis longtemps de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

En 1986, il a participé à la découverte du gisement aurifère de Bousquet 2 en Abitibi, au Québec, contenant 2,5 millions d’onces d’or. Il s’est ensuite joint à Agnico Eagle.

Au cours des 30 années passées à Mines Agnico Eagle Limitée, M. Blackburn a supervisé la découverte de quelque 42 millions d’onces d’or et un budget de dépenses d’exploration de 1,2 G$ US. Pour lui, la découverte d’un gisement est un travail qui ne peut être accompli qu’en équipe. En 1993, il a participé à la Découverte de l’année de l’Association de l’exploration minière du Québec (AEMQ) en tant que géologue en chef à la mine LaRonde, en Abitibi. En 2003, il a reçu le prix de l’Entrepreneur de l’année de l’AEMQ au nom de Mines Agnico Eagle. À titre de vice-président principal, Exploration, à Agnico Eagle, il a dirigé la découverte du gisement Lapa, en Abitibi, laquelle a été soulignée par le Prix développement de l’année de l’AEMQ en 2004. Il a supervisé l’équipe d’exploration de la société à Val d’Or, qui a découvert les zones Whale Tail et V, au Nunavut, ce qui lui a valu le prix Bill Dennis de l’Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) en 2017.

M. Blackburn a participé à l’acquisition par Agnico Eagle des propriétés Kittila, en Finlande, Meadowbank et Meliadine, au Nunavut, et Pinos Altos et La India, au Mexique, qui sont devenues des mines prospères, tout comme la mine Canadian Malartic. Ensemble, ces propriétés contenaient, au moment de l’acquisition, 28 millions d’onces d’or et ont coûté 3,3 G$ US.