Inscrivez-vous

Prix de l'ICM pour services remarquables par district

Pour un contribution importante à l'une des sections locales de l'ICM et à l'industrie des minéraux

Origines et conditions

X

Le président W.M. Gilchrist en 1974-1975 a rendu possible l’institution des trois prix pour services remarquables par district afin de reconnaitre les nombreux membres qui contribuent au développement de l’industrie et de l’institut au niveau local ou dans leur section locale. Le prix est constitué d’un certificat encadré avec le nom du gagnant et la citation qui l’accompagne.

Les critères et autres informations sur le prix de l'ICM pour services remarquables par district :

  1. Le prix est accordé pour services exceptionnels rendus à l'Institut ou l'industrie minérale.
  2. Le prix peut être offert de temps en temps selon les circonstances, mais ne peut toutefois être accordée qu'une fois par année.
  3. La mise en candidature doit être appuyée par les présidents des sections locales ainsi que par les Vice-Présidents des trois Districts (une nomination par district).
  4. Chaque mise en candidature doit être accompagnée d'une attestation citant clairement les raisons pour lesquelles les signataires ont choisi ce candidat.
  5. La candidature sera soumise à un Comité spécial composé des trois derniers Présidents sortants vivants et du Président actuel qui convoque le comité, les membres feront leurs recommandations au Chef de la direction.
  6. Le Chef de la direction soumettra le rapport au Conseil d'administration pour approbation. Le rapport devra être présenté, au plus tard, à la dernière réunion du Conseil précédent la réunion annuelle de l'Institut.
  7. Un signataire de la candidature ne peut-être membre du Comité.
  8. Il est souhaitable que le gagnant accepte son prix en personne lors de la réunion générale annuelle de l'Institut qui suit l'annonce des récipiendaires des Prix d'Excellence ou lors d'un autre événement tel que déterminé par le Conseil de l'Institut.

Soumettre une candidature

Soumettre une candidature

Gagnants

2021

Alex Speirs

Alex Speirs a connu une longue carrière pleine de rebondissements dans l’industrie minière canadienne. Il a immigré au Canada au début des années 1960, puis a travaillé dans des mines du nord du Québec. Plus tard, en tant que dirigeant, il a contribué à faire du groupe Redpath l’une des principales sociétés de sous-traitance minière au monde. Plus particulièrement, il a participé à une grande partie des premiers travaux dans l’Arctique que l’entreprise a effectués, y compris des projets au Groenland. Il a également été un moteur dans l’internationalisation de Redpath, grâce à des projets notables tels que celui à Freeport Indonesia, qui se poursuivent à ce jour.  
 
Après son premier départ à la retraite au début des années 1990, M. Speirs a mené une carrière de conseiller pendant dix ans, d’abord chez Kvaerner Metals Davy (Toronto) puis pour le compte des mines de diamant Diavik (Rio Tinto) pour établir ce qui est aujourd’hui la mine Diavik. Son expérience professionnelle en Arctique a été déterminante au début de ce projet. Au cours de sa carrière de conseiller, M. Speirs est devenu l’un des rares étrangers à être membre de l’académie russe des sciences minières. 

En tant que membre et défenseur de longue date de l’ICM, M. Speirs était l’un des membres fondateurs de la section de Northern Gateway à la baie North. Grâce à ses efforts et à ceux des autres membres, la section est devenue une voix forte et viable pour l’industrie minière dans le district. Son expérience de l’industrie, jumelée à son énergie et à son enthousiasme, a été importante pour faire avancer la section de Northern Gateway. En 2008, la section a remporté le prix Mel W. Bartley pour les accomplissements remarquables d’une section locale, et est encore très active aujourd’hui. 

2021

Michel Robinson

Michel Robinson a obtenu son diplôme en génie minier à l’université Laval en 1972 et en administration des affaires option finance, en 1986, à l’université du Québec à Chicoutimi. Sa carrière a débuté dans les mines à ciel ouvert pour Arcelor Mittal (anciennement QCM) à Gagnon, et pour l’Asbestos Corporation à Thetford Mines. Elle s’est poursuivie dans les mines souterraines pour Teck Corporation à la mine Silverfields à Cobalt en Ontario, et à Niobec au Québec comme directeur de ses installations. Il a fait partie des conseils d’administration de l’association minière du Québec et de l’association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur minier (APSM). Enfin, il a terminé sa carrière avec Hydro Québec en tant que responsable de la surveillance des digues et barrages et des ouvrages de génie civil sur le grand territoire de la baie James, de l’Abitibi Témiscamingue et de la région du Saguenay. Il a participé aux activités de l’ICM au Saguenay, mais a surtout été actif au sein de la section de Québec, comme directeur du conseil d’administration et comme trésorier jusqu’à récemment. La promotion du secteur minier vis-à-vis des étudiants a toujours été au cœur des priorités de la section du Québec. M. Robinson est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et de la section du Québec de l’ICM.