Inscrivez-vous

Siri Genik

2018

Éminents Conférenciers de l'ICM

Siri Genik travaille pendant plus de 25 ans sur de grands projets d'immobilisations partout dans le monde. Elle évolue dans les secteurs des ressources naturelles et de l'infrastructure. Au cours de sa carrière, Mme Genik a acquis des compétences particulières en matière de planification stratégique, de gestion des risques, d'engagement des parties prenantes et de gouvernance, tout en accordant une grande importance à la responsabilité sociale des entreprises, à la durabilité et aux négociations de conventions. Mme Genik a travaillé durant sa carrière avec les équipes des conseils d'administration, de la direction et de l'exécution de projets.

Elle dirige actuellement BRIDGE©, une société qui propose des services de stratégie non quantitative et offre à ses clients des conseils sur la gestion des risques liés aux enjeux commerciaux et de durabilité. Elle a adopté une approche fondée sur la médiation pour élaborer des solutions en collaboration avec les diverses parties prenantes avec lesquelles elle travaille, à savoir des représentants des communautés autochtones ou locales, de l'industrie, des syndicats, de la société civile et des gouvernements. Mme Genik possède une grande expérience en matière de répercussions sociales et sur les communautés des projets, de négociation de conventions ainsi que d'équilibre à trouver entre la stratégie mondiale d'une part, et la capacité et les besoins locaux d'autre part. L'aspect économique et les enjeux restent les principaux vecteurs intégrés dans les solutions. Elle est inscrite au barreau du Québec et est une médiatrice qualifiée. Elle parle couramment l'anglais, le français et l'espagnol.

Résumé de la conférence

X

Pourquoi la gestion du développement durable et des parties prenantes est une bonne stratégie d’affaires pour l’industrie minière… et aussi pour vos actionnaires.

L’industrie minière évolue à une vitesse fulgurante… Et alors que les préoccupations habituelles autour des exigences techniques et financières demeurent omniprésentes, la conscience collective de l’industrie se préoccupe désormais d’une foule d’« autres » questions, qu’il s’agisse de « RSE », d’« ESG » ou, de manière plus générique, d’enjeux  non quantitatifs. Les sites sont de plus en plus éloignés, les ressources de plus en plus complexes et tout le monde place ses espoirs dans l’innovation et la technologie. Et pourtant, peu importe la taille de l’entreprise, il semble toujours qu’entre la salle du conseil et l’équipe de direction d’un côté, et l’équipe sur place chargée de l’exécution du projet de l'autre, le terrain soit parsemé d’embûches.

Prendre un peu de recul et faire un  zoom arrière pour bien comprendre le contexte dans lequel l’entreprise évolue sont essentiels si l’on veut repérer les éventuels obstacles et identifier qui contrôle ces derniers. Qu’il s’agisse d’enjeux liés à l’environnement, à la gestion de l’eau, aux communautés ou aux peuples autochtones, toutes les parties prenantes veulent être présentes autour de la table. Un  zoom avant permettra ensuite de définir la stratégie d’exécution et le modèle d’exploitation.

D’une approche descendante à une approche ascendante, à l’intérieur de l’entreprise comme à l’extérieur, cette conférence examinera différentes stratégies favorisant l’élaboration de méthodes qui permettront d’intégrer une approche durable à l’échelle de l’entreprise et dans toutes ses fonctions et disciplines. L’accent sera mis sur la façon dont l’entreprise peut parvenir à générer de la valeur pour les actionnaires et des résultats durables pour les parties prenantes, et ce, jusqu’à bien après la phase de fermeture et d’assainissement d’une mine. L’objectif : offrir un modèle d’affaires intégré, reposant sur la confiance et la transparence, à l’interne comme à l’externe, et une réputation hors pair.