Inscrivez-vous

Prix d'excellence Selwyn Blaylock pour l'exploitation minière canadienne

Pour un service remarquable au Canada à travers un accomplissement exceptionnel dans les domaines des minéraux, de la métallurgie ou de la géologie

Origines et conditions

X

CONTEXTE :

M. Blaylock a été le président de l’ICM de 1934 à 1935. Il a reçu la médaille d’or de l’institut des mines et de la métallurgie de Grande-Bretagne en 1944. Le prix d’excellence Selwyn Blaylock pour l’exploitation minière canadienne a été créé quelques années après son décès, le 19 novembre 1945, pour reconnaître les accomplissements exceptionnels dans le domaine des mines, de la métallurgie ou de la géologie.

POURQUOI  : 

Le prix d’excellence Selwyn Blaylock pour l’exploitation minière canadienne est décerné pour des services exceptionnels rendus au Canada dans le domaine des mines, de la métallurgie ou de la géologie. 

CRITÈRES D’ÉVALUATION DES CANDIDATS:  

La contribution ou la réalisation exceptionnelle dans le secteur des mines, de la métallurgie ou de la géologie.

AUTRE :

Les candidats doivent être citoyens canadiens ou avoir obtenu le droit d’établissement/la résidence permanente, doivent être **âgés de 39 ans ou moins** et travailler pour une société minière, un bureau d’études techniques ou une société de conseil, un entrepreneur ou un fournisseur dans l’industrie, où que ce soit dans le monde.

Soumettre une candidature

Soumettre une candidature

Gagnants

2021

Bert Wasmund

Bert Wasmund a grandi dans la ferme familiale à Monteagle, en Ontario. Sa famille a ensuite déménagé à Bancroft où il a fréquenté l’école secondaire et a également acquis de solides compétences dans le domaine des affaires en aidant dans le commerce familial. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, il a travaillé pendant plus d’un an dans le laboratoire métallurgique des mines d’uranium Bicroft situé à proximité. Il a reçu un mentorat exceptionnel chez Bicroft, notamment de la part de leur chimiste en chef qui l’a encouragé à étudier le génie chimique à l’université Queen’s, où il a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise ès sciences. 

Après avoir obtenu son doctorat à l’université de Toronto en 1966, le Dr Wasmund a rejoint Hatch Ltd. Il s’est rapidement fait connaître pour ses solides compétences techniques et son approche novatrice envers la résolution de problèmes industriels de longue date. Son accomplissement le plus remarquable a été son invention en 1973 d’une technologie permettant de protéger les parois des fours de fusion à l’aide d’éléments en cuivre massif. Cette invention a considérablement amélioré la productivité de ces fours, leur durée de vie et leur efficacité énergétique. Cette technologie brevetée a d’abord été utilisée par Falconbridge dans son complexe de fusion de nickel de Falcondo, en République dominicaine, et est devenue plus tard la pierre angulaire de l’entreprise florissante de fours sur mesure de Hatch, avec plus de 200 installations dans le monde. 

Dans les années 1970 et 1980, le Dr Wasmund a été reconnu pour sa contribution au progrès environnemental dans l’industrie minière pour son travail dans le district de nickel de Sudbury. Tout d’abord, avec l’aide de son équipe de Falconbridge, il a mis en œuvre une stratégie pour remplacer les hauts fourneaux désuets par un nouveau procédé de fusion utilisant des fours électriques et des fours à lit fluidisé, à partir desquels le dioxyde de soufre (SO2) a été converti en acide vendable. Grâce à la mise en œuvre d’un programme similaire de réduction du SO2 plus tard chez Inco, la qualité de l’air s’est considérablement améliorée et le problème délicat des pluies acides a pratiquement été éliminé. 

En 1989, le Dr Wasmund et l’équipe de Hatch ont révolutionné le secteur de la fusion du platine en fabriquant un four électrique à fusion pour Impala Platinum en Afrique du Sud, ce qui a permis de tripler la production quotidienne et de réduire les besoins énergétiques de 25 %, améliorant ainsi considérablement leur compétitivité. 

Les nombreuses innovations éprouvées du Dr Wasmund ont été largement reconnues et récompensées. Il a notamment reçu le prestigieux prix Noranda Airey en 1998, a été intronisé au Temple de la renommée du secteur minier canadien (TRSMC) en 2011, a reçu la prestigieuse médaille d’or du Professional Engineers Ontario (PEO, l’Ordre des ingénieurs de l’Ontario) et a été investi au sein de l’ordre du Canada en 2017. 

2020

Greg Gosson

Greg Gosson a obtenu un baccalauréat ès sciences avec mention d’honneur en sciences géologiques de l’Université Queen’s à Kingston en Ontario et est détenteur d’un Ph. D. en géologie de l’Université de Victoria à Wellington en Nouvelle-Zélande. Il a travaillé pendant plus de 35 ans en prospection et en exploitation minières en Amérique du Nord, en Australasie, en Asie du sud-est et en Afrique. M. Gosson a été pendant cinq ans conseiller minier en chef pour la Commission des valeurs mobilières de Colombie-Britannique, y ayant fait ses débuts l’année où les normes NI 43-101 ont été adoptées pour la première fois. Au cours des 14 dernières années, il a été directeur technique de la géologie et de la conformité pour le groupe Wood, un cabinet de consultation en ingénierie international, où il a aidé les clients en évaluant divers projets miniers et en élaborant des plans de développement des mines. En travaillant chez Wood, M. Gosson a combiné ses propres connaissances en évaluation de projets miniers et la règlementation en place sur les valeurs mobilières des normes de divulgation dans le secteur minier, ce qui lui a permis de conseiller efficacement les clients du cabinet et de se joindre à divers comités penchés sur la règlementation sur les valeurs mobilières des normes de divulgation dans le secteur minier ainsi qu’à des comités de l’ICM penchés sur l’écriture et la mise à jour des définitions des normes et des meilleures pratiques dans le secteur minier.