Connexion

Inscrivez-vous

Prix commémoratif McParland pour l'excellence en matière du génie, de la maintenance et de la fiabilité

Pour l'excellence en matière du génie, de la maintenance et de fiabilité dans l'industrie des minéraux

Donald J. McParland était l'un des membres fondateurs de la Division de l'ingénierie/entretien et en fut le premier président. Après une courte et remarquable période avec les compagnies Noranda et Rio Algom, M. McParland se joint à l'organisation Brinco pour en devenir le Président et Directeur général des opérations; sa tache première fut la conception et la construction du gigantesque projet de Churchill Falls. Sa brillante carrière s'est brusquement terminée lors d'un écrasement d'avion à Labrador City en 1969. M. McParland était alors en tournée de conférence pour le Programme des éminents conférenciers de l'ICM; il s'efforçait à en faire bénéficier les sections isolées de l'ICM ". La Division de l'ingénierie/entretien fut crée par M. McParland et ses associés de l'ICM en 1961 dans le but de fournir de la technologie et un forum aux travailleurs de ce secteur devenu une partie vitale du secteur minier. Il paraissait tout à fait approprié qu'un prix soit crée sous les auspices de la Division de l'ingénierie/entretien afin de commémorer la mémoire de cet éminent ingénieur canadien, président et fondateur de cette division. L'approbation du Conseil de l'ICM à la création de ce prix fut accordée en 1972 et le prix, le dessin et la fabrication de cette médaille fut commandité par la Corporation de Churchill Falls durant une période de 10 ans. La feuille d'érable tombée symbolise un jeune canadien brusquement privé de sa vie et arraché à son pays alors que sa carrière est en pleine ascension - c'est un hommage des plus pertinents.

Conditions

X
  1. Le Prix commémoratif McParland pour l'excellence en matière du génie, de la maintenance et de la fiabilité est remis à une personne en reconnaissance de son rendement exceptionnel dans l'industrie des minéraux et plus spécifiquement dans l'un ou l'autre des domaines suivants : Génie mécanique, électrique ou civil, conception d'installations minières en général, ingénieur de projets ou gestion d'installations minières. Ce prix peut être décerné également en reconnaissance d'innovations appliquées à des installations minières, à l'exploitation minière ou à des méthodes d'entretien. De même, les améliorations d'importance apportées au matériel utilisé dans l'industrie minière ou encore le développement de nouveaux équipements par des ingénieurs oeuvrant dans l'industrie de fabrication de matériel sont également admissibles.
  2. Le prix peut être offert de temps en temps selon les circonstances, mais il ne peut toutefois être accordé plus d'une fois par année.
  3. La mise en candidature doit être appuyée par un minimum de 10 signataires qui sont membres nationaux de l'ICM et elle doit parvenir au Comité de sélection du prix de la Division de l'ingénierie/entretien de l'ICM avant le 1er décembre de l'année précédant celle de la présentation du prix.
  4. Chaque mise en candidature doit être accompagnée d'une description authentifiée des contributions méritoires et leur importance pour l'industrie minérale. Une biographie du candidat devrait être jointe.
  5. Le lauréat sera choisi par le Comité des prix de la Division de l'ingénierie/entretien; ce comité est composé du Président de la Division ainsi que du président sortant qui demeure sur le Comité exécutif.
  6. Les recommandations du Comité de sélection doivent parvenir au Directeur exécutif de l'ICM. Elles doivent être présentées pour approbation au plus tard au dernier Conseil précédent la réunion annuelle de l'Institut durant laquelle les prix d'excellence seront remis.
  7. Un signataire de la mise en candidature ne peut être membre du Comité d'honneur de l'ICM.
  8. Il est souhaitable que le gagnant reçoive son prix en personne à l'occasion de la réunion générale annuelle de l'Institut suivant l'annonce des récipiendaires des Prix d'Excellence ou lors d'un autre événement tel que déterminé par le Conseil de l'Institut.
  9. Toutes les mises en candidature acceptées seront retenues pour une période de 3 ans à moins d'être retirées officiellement par une majorité des signataires ayant présenté la candidature.
  10. Ce prix peut être accordé à toute personne au Canada ou ailleurs bien qu'il soit préférable qu'il soit attribué à un membre national de l'ICM.

Winners

2019

Steve Courchesne

Steve Courchesne a eu son premier contact avec le secteur minier lorsqu’il s’est joint à Wire Rope Industries (maintenant Bridon-Bekaert Ropes Group) en 1976. Il a accumulé de l’expérience en travaillant en magasin et au sein des services techniques, de l’assurance de la qualité, de la recherche et du développement, et de l’exploitation minière. Cette expérience lui a permis de visiter plusieurs sites intéressants à des fins de supervision et de résolution de problèmes quant à des projets au Canada, aux États-Unis, en Chine, à Cuba, en Suède, en Corée, en Colombie et en Indonésie. Ses connaissances dans les applications relatives aux ascenseurs, aux remontées mécaniques, aux aciéries, aux ponts suspendus, au dragage et, bien sûr, à l’exploitation minière souterraine ont aidé la conception et au brevetage de la nouvelle génération de câbles.

M. Courchesne aime partager son expertise avec les utilisateurs de câbles métalliques à l’échelle mondiale, que ce soit au sujet de la sélection de la conception du câble, des procédures de raccord des extrémités, de l’installation et de la manutention appropriées, ainsi que de la réparation. Il est actuellement le superviseur de l’exploitation minière souterraine de Bridon-Bekaert Ropes Group.

2017

Liezl van Wyk

Liezl van Wyk a la nationalité namibienne. Elle obtient son baccalauréat en génie électrique et électronique à l’Université de Stellenbosh en Afrique du Sud en 1994 et sa maîtrise en génie de haute tension en 1996.

Elle a travaillé pendant neuf ans dans l’industrie du service public d’électricité dans les secteurs de la distribution, de la transmission, de la production, de la recherche et du développement d’énergie de la région de la SACD. Après avoir terminé sa maîtrise en administration des affaires au IMD à Lausanne, en Suisse, en 2006, Mme van Wyk a joint Rio Tinto en Australie comme conseillère principale, Analyse commerciale.

En 2008, elle a été transférée aux secteurs d’activités de Rio Tinto aux États-Unis. C’est en 2010 que Mme van Wyk intègre la mine de diamants Diavik en tant que conseillère principale en matière d’énergie pour concevoir et élaborer le premier projet de l’Arctique à grande échelle hors réseau combinant le vent et le diesel.

Elle s’est ensuite occupée de la progression des activités, de l’excellence opérationnelle et a été directrice du capital de maintien. Aujourd’hui, elle occupe le poste de directrice des services techniques pour Diavik et est la partenaire d’affaire du groupe Cuivre et Diamants de Rio Tinto.

Load More