Inscrivez-vous

Prix Julian Boldy de la société de la géologie

Pour les services exceptionnels rendus à la société de la géologie de l'ICM

Origines et conditions

X

Le Prix Julian Boldy de la société de la géologie fut crée en 1986 pour rappeler la contribution exceptionnelle de feu Julian Boldy à la Société de géologie de l'ICM. Ce prix consiste en une médaille d'argent plaqué or, commandité par la Société de géologie de l'ICM.
Le Prix Julian Boldy de la société de la géologie fut crée en 1986 pour rappeler la contribution exceptionnelle de feu Julian Boldy à la Société de géologie de l'ICM. Ce prix consiste en une médaille d'argent plaqué or, commandité par la Société de géologie de l'ICM.
Les critères et autres informations sur le Prix Julian Boldy de la société de la géologie : 
  1. Ce prix est remis à une personne en reconnaissance de son apport exceptionnel à la Société de la géologie de l'ICM.
  2. Le prix peut être offert de temps en temps selon les circonstances, mais il ne peut toutefois être accordé qu'une fois par année.
  3. La mise en candidature doit être appuyée par un minimum de 10 signataires qui sont des membres nationaux de l'ICM et elle doit parvenir au Directeur général de l'ICM avant le 1er décembre de l'année précédant celle de la présentation du prix , ce dernier les enverra au Comité des prix de la Société de la géologie de l'ICM.
  4. Chaque mise en candidature doit être accompagnée d'une déclaration expliquant clairement pourquoi, dans l'esprit des présentateurs, le candidat devrait recevoir le prix.
  5. Le Comité des prix de la Société de la géologie devrait choisir le lauréat avant le 1er février.
  6. Le Comité présentera ses recommandations et son rapport au Conseil de l'ICM au plus tard à la dernière réunion du Conseil avant la réunion du Conseil général annuel.
  7. Après l'approbation du Conseil, le prix sera présenté à la réunion générale annuelle de l'ICM.
  8. Toutes les mises en candidature acceptées seront retenues pour une période de 3 ans à moins d'être retirées officiellement par une majorité des signataires ayant présenté la candidature.
  9. Les candidats doivent être des membres nationaux de l'ICM.

Gagnants

2021

Dr. Daniel Marshall

Éminent Conférencier 2016-17

Dan Marshall est l’auteur principal de l’Ore Mineral Atlas (l’atlas des minéraux métallifères, éditions 2011 et 2005) et a publié une variété d’articles évalués par des pairs sur les gisements de minerai et de gemme dans le monde entier. Il a 25 ans d’expérience dans l’étude de la pétrologie et de la pétrogenèse des gisements de minerai. Il a donné des cours sur les gisements de minerai, les inclusions fluides, la pétrologie du minerai, les gemmes et la géochimie à l’université Simon Fraser et celle de Carleton ainsi qu’à l’industrie. Il a également été conseiller pour un certain nombre de sociétés d’exploration, ainsi que chercheur principal sur des projets unissant l’industrie, l’université et le gouvernement. 

Présentation

X

Melt inclusions of native-silver and native-bismuth at Cobalt, Ontario (inclusions fondues d’argent et de bismuth à l’état natif de Cobalt, Ontario). Model for native-metal enrichments comparing natural samples with experimental and in situ studies (modèle pour l’enrichissement des métaux natifs comparant les échantillons naturels aux études expérimentales et in situ sur la fusion)

La ville de Cobalt, en Ontario, est renommée pour sa production de 12,6 milliards de grammes (445 millions d’onces) d’argent dans la région depuis sa découverte en 1903. Nos études des systèmes naturels et synthétiques nous permettent de formuler un nouveau modèle pour le transport de l’argent, son dépôt et sa valorisation sur la base de systèmes immiscibles de métaux précieux en fusion et de saumures hypersalées. Ces observations viennent corroborer la présence d’argent à l’intérieur de ces inclusions d’argent solide, dont le point de fusion se situe entre 300 °C et 350 °C.

2020

Elizabeth Sharman

Elizabeth (Libby) Sharman est une géologue prospectrice ayant de l’expérience en recherche. Elle a obtenu son Ph. D. à l’Université McGill et, depuis, a acquis de l’expérience dans diverses facettes des secteurs de la prospection et de l’exploitation minière, notamment en tant que géologue, chercheuse et spécialiste de la communication. Elle possède une expertise en ce qui concerne divers types de dépôts, et travaille actuellement pour BHP au Chili en tant que géoscientifique internationale principale en charge de la prospection de métaux. Son expérience professionnelle hétéroclite et son expérience personnelle l’ont menée à développer un intérêt marqué pour l’amélioration du secteur de l’exploitation minière et ainsi faire en sorte qu’il devienne un milieu plus attrayant et inclusif au sein duquel travailler. À cet effet, elle agit en tant que bénévole pour l’ICM et exerce différentes fonctions auprès de la Society of Economic Geologists.