Inscrivez-vous

Médaille Barlow pour le meilleur article dans le domaine géologique

Pour le meilleur article dans le domaine géologique paru dans une publication de l'ICM au cours de l'année précédente

Origines et conditions

X
En 1916, un groupe de l'Institut a décidé de créer un prix pour le meilleur article sur la géologie économique publié par l'ICM. La Médaille Barlow pour le meilleur article dans le domaine géologique fût créée en l'honneur du défunt Alfred Ernest Barlow, D.Sc., F.R.S.C, président de l'Institut de 1912 à 1914, bien connu pour ses contributions à promotion de la connaissance de la géologie précambrienne. Au départ, il s’agissait d’une bourse, puis on y ajouta une médaille d'argent. Depuis 1941,  le prix consiste en une prestigieuse médaille d’or.
Les critères et autres informations sur le prix Médaille Barlow pour le meilleur article dans le domaine géologique : 
  1. La Médaille Barlow pour le meilleur article dans le domaine géologique est remise pour souligner le meilleur article sur la géologie paru dans une publication de l'ICM au cours de l'année précédant la remise de la médaille.
  2. Ce prix est remis annuellement et il peut y avoir plus d'un lauréat par année.
  3. L'article gagnant est choisi par le Comité de la médaille Barlow, présidé par le Président élu de la Société de la géologie.
  4. Le Comité présentera son rapport et ses recommandations au Conseil au plus tard au dernier Conseil précédent la réunion générale annuelle de l'Institut.
  5. Il est souhaitable que le gagnant reçoive son prix en personne à l'occasion de la réunion générale annuelle de l'Institut suivant l'annonce des récipiendaires des Prix d'Excellence ou lors d'un autre événement tel que déterminé par le Conseil de l'Institut.
  6. Les lauréats devraient être des membres nationaux de l'ICM.

Gagnants

2021

Greg Gillstrom

Greg Gillstrom est ingénieur agréé. Il a obtenu son diplôme de géologie appliquée en 1990 à l’université de la Colombie-Britannique (UBC), et de technologie du génie électrique au British Columbia Institute of Technology (BCIT, l’institut de technologie de Colombie-Britannique) en 1984. Il travaille depuis 30 ans dans l’industrie minière sur de nombreuses concessions à travers le monde. Ces 15 dernières années, il sest spécialisé dans la modélisation de gisement et l’estimation des réserves de minerais à l’aide d’un logiciel minier avancé. Il est actuellement ingénieur géologue en chef à Imperial Metals Corporation, où il a participé au développement de toutes les propriétés d’Imperial, dont Mount Polley, Red Chris et Huckleberry. 

2021

Christopher Rees

Chris Rees a obtenu son baccalauréat ès sciences en géologie à l’University College of Wales en 1976, sa maîtrise à l’université de Regina en 1980 et son doctorat à l’université Carleton en 1987. Après avoir acquis une certaine expérience de l’industrie au Québec et au Yukon, il a rejoint la British Columbia Geological Survey (BCGS, la commission géologique de la Colombie-Britannique) et a travaillé sur des projets de cartographie régionale dans le centre et le nord de la C.-B. jusqu’en 1997. Il a occupé pendant une courte période un poste de professeur en géologie structurelle à l’université de Victoria. En 1997, il a été embauché par Imperial Metals Corporation pour l’exploration d’un gisement sur roches carbonatées de Zn-Pb-Ag dans le nord de la C.-B., puis dans un gisement aurifère encaissé dans des roches sédimentaires au Nevada, aux États-Unis. Depuis 2003, le travail de M. Rees à Imperial porte principalement sur les projets d’exploration et d’extraction de cuivre porphyrique de la société en C.-B. Il s’intéresse tout particulièrement à la cartographie, l’analyse structurelle ainsi que l’appréhension et la modélisation des processus de minéralisation et leur contrôle. Il a également rédigé ou collaboré à la rédaction de plusieurs articles de recherche publiés.