Inscrivez-vous

Prix A.O. Dufresne pour des accomplissements remarquables en exploration

Pour une contribution exceptionnelle à l'exploration minière au Canada

Origines et conditions

X

CONTEXTE
Le prix A.O. Dufresne pour des accomplissements remarquables en exploration a été créé en 1977 en l’honneur du Dr A.O. Dufresne, ancien président de l’ICM apprécié de tous, qui a rendu des services remarquables à l’industrie minière. Né le 10 avril 1890, M. Dufresne a dévoué toute sa carrière au développement du secteur minier de la province au travers de ses travaux à l’ancien ministère des richesses naturelles et des forêts (MRNF), où il avait été nommé ministre. À ce poste, il a apporté de grands changements à la loi sur les mines et la sécurité, et a contribué au développement des communautés minières. M. Dufresne était tout aussi dévoué à former les futurs experts du secteur minier à l’amélioration des mines de la province. Il a établi plusieurs fonds de bourses d’études universitaires et créé l’École des Mines à l’université de Laval en 1934. Il a été nommé premier président franco-canadien de l’ICM en 1950.

POURQUOI 
Le prix A.O. Dufresne pour des accomplissements remarquables en exploration est accordé à un individu ou une équipe en reconnaissance de ses ou de leurs accomplissements remarquables ou contributions distinguées à l’exploration minière au Canada. 

CRITÈRES D’ÉVALUATION DES CANDIDATS
Les termes « contribution » ou « réalisation » s’étendent aux innovations, à la recherche, à la gestion de projets, à l’éducation ou à toute autre réalisation personnelle extraordinaire qui a contribué au développement ou la compréhension de l’exploration au sein de l’industrie minière canadienne. On interprétera le terme « exploration » dans son sens large.

Soumettre une candidature

Soumettre une candidature

Gagnants

2021

Robert Wares

Bob Wares est géologue et a à son actif plus de 40 ans d’expérience en matière d’exploration minérale et de développement minier, principalement dans l’est du Canada. Il est l’un des trois membres fondateurs de la corporation minière Osisko/Osisko Exploration et était en charge de la découverte du gisement aurifère de vrac de Canadian Malartic, qui est ensuite devenu la plus grande mine aurifère du Canada. Il a obtenu plusieurs prix, dont le prix Viola McMillan en 2011, et a été nommé, aux côtés de John Burzynski et de Sean Roosen, Mining Men of the Year (hommes miniers de l’année) en 2009 par le Northern Miner. 

Il est l’ancien président et directeur de l’Ordre des géologues du Québec et siège actuellement aux conseils consultatifs de la faculté des sciences de l’université McGill et de l’autorité des marchés financiers du Québec. Il est également président et chef de la direction de Métaux Osisko Inc. et siège au conseil de direction des sociétés Minière Osisko et Brunswick Exploration. 

M. Wares détient un baccalauréat ès sciences et un doctorat honorifique en sciences de la Terre de l’université McGill. 

2020

Great Bear Resources Ltd.

L’équipe de Great Bear Resources

Great Bear Resources Ltd. est une société de prospection aurifère concentrée à Red Lake, fondée et gérée par ses directeurs Chris Taylor, géoscientifique professionnel, président et PDG ainsi que R. Bob Singh, géoscientifique professionnel et vice-président de la prospection. La société œuvre actuellement à faire progresser une série de découvertes d’or à haute teneur sur Dixie, propriété qui appartient entièrement à Great Bear. La société développe le projet Dixie depuis 2015 et fait partie du groupe d’entreprises The Discovery Group depuis 2016.

Bob Singh est à la tête d’une équipe de géologues diversifiée qui rassemble les géologues de Great Bear ainsi que Rimini Exploration and Consulting, une société originaire de Red Lake. Depuis que le forage a débuté en 2017, l’équipe a réalisé une série de découvertes, y compris celle de la zone Hinge et de la zone multikilomètre LP Fault, qui est déjà considérée comme l’une des plus importantes découvertes aurifères des dernières décennies.

Les succès de la société en matière de prospection lui ont permis de financer et de mettre en œuvre l’un des plus importants programmes de forage au Canada, lequel impliquera plus de 200 000 mètres de forage d’ici la fin de l’année 2020.