Le but de la concentration des minéraux des terres rares par flottation et par d’autres techniques de séparation physique consiste à diminuer les proportions d’éléments nuisibles dans les matériaux à traiter à l’étape de l’extraction (hydrométallurgie/pyrométallurgie); autrement, les coûts d’investissement et d’exploitation seraient plus élevés pour produire des oxydes de terres rares et les préoccupations environnementales seraient plus importantes en ce qui a trait aux matières résiduelles résultant des processus. Jusqu’à maintenant, la hausse de la qualité/teneur des concentrés a entraîné une baisse de la récupération des ressources. Le projet vise à obtenir à la fois de fortes concentrations et un niveau élevé de récupération des ressources au moyen de méthodes novatrices, notamment par l’élaboration et la mise à l’essai :

  1. de méthodes génériques de broyage permettant de libérer chacun des minéraux des terres rares au stade d’un broyage grossier afin de réduire la production de particules minérales ultrafines difficiles à récupérer;
  2. de processus efficaces et plus propres comprenant les procédés de séparation par flottation, par gravité ainsi que la séparation magnétique;
  3. d’applications de triage du minerai afin de réduire la consommation d’énergie, d’eau et de produits chimiques en éliminant la composante stérile ou « gangue » (30 à 40 % des produits miniers) de divers types de minerai avant le broyage;
  4. d’une stratégie de mélange avec un réactif collecteur afin d’obtenir une récupération maximale des minéraux des terres rares par une méthode de flottation par tailles permettant d’augmenter la récupération des minéraux et la teneur des concentrés;
  5. d’une mini-installation pilote pour l’élaboration de schémas conceptuels des procédés.

À propos de nous

BIENVENUE au Réseau canadien de recherche sur les éléments des terres rares (ETR). Le site Web du REE-ETR.ca est hébergé par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM). Le REE-ETR.ca a pour objectif de servir de centre d'information sur les projets de recherche, de développement et de démonstration qui portent sur les éléments des terres rares.

En savoir plus

Des mines aux marchés

Il faut énormément de temps, d'argent et d'énergie pour trouver les minéraux, exploiter les gisements, attirer les investisseurs, mettre au point les feuilles de déroulement des opérations minéralurgiques et métallurgiques, construire les mines, extraire les matières premières et finalement mettre les produits en marché, qu'il s'agisse de minéraux ou de métaux.

En savoir plus

Utilisation des ETR à l’échelle internationale

Pendant une période de vingt ans, alors que la production de la Chine constituait graduellement une part de plus en plus importante de la production mondiale d’ETR, les chercheurs scientifiques ont dévoilé les caractéristiques exceptionnelles de ces minéraux et ont démontré leurs utilisations inestimables, notamment dans les domaines des produits de haute technologie, de la miniaturisation des composants électroniques et de l’efficacité énergétique. Ces matériaux sont souvent désignés par l’expression « métaux technologiques », compte tenu du rôle important qu’ils jouent au sein des technologies modernes

En savoir plus

Production mondiale de métaux des terres rares

La domination de l’approvisionnement mondial en métaux du groupe des terres rares par la Chine résulte de décennies de jeux de forces du marché et de changements dans l’économie mondiale par lesquels la production des ressources et de nombreuses activités de fabrication ont été transférées de régions où les coûts de production sont élevés à des régions où ces coûts sont moindres. En 20 ans, la Chine a réussi à développer, à maintenir, à accroître et à sécuriser son monopole concernant les métaux des terres rares

En savoir plus