Le Symposium nord-américain sur le minerai de fer : rétrospective et regard vers le futur.

CIM Montreal 2015
Serge Perreault (Soquem Inc.)
Le premier Symposium sur le minerai de fer (SMF) s’est tenu à Montréal en mai 2003 alors que l’industrie du minerai de fer sortait à peine d’une période économique très difficile. Près de 75 congressistes avaient participé à cette première édition qui visait à regrouper les intervenants de tous les champs d’expertises de l’industrie du minerai de fer. Avec la croissance économique sans précédent de 2003 à 2008 — stimulée en grande partie par la Chine — et des prix record du minerai de fer entre 2010 et 2013, le SMF a connu deux éditions stimulantes, en 2007 et 2011, avec la participation de plus de 250 congressistes à chacune de ces éditions.
En avril 2013, la section de Duluth, au Minnesota, de la Society for Mining, Metallurgy and Exploration (SME) a organisé la quatrième édition du SMF, ce qui fera de ce symposium un évènement biannuel alternant entre Montréal, au Québec, et Duluth, au Minnesota. Le SMF prend alors l’appellation de Symposium nord-américain sur le minerai de fer (SNAMF) pour refléter cette nouvelle réalité.
Avec cette 5e édition du Symposium, l’industrie du minerai de fer est confrontée aujourd’hui à un ralentissement majeur lié à la baisse considérable des prix du fer depuis la fin de 2013. L’industrie est à un tournant : en dépit de cette baisse des prix et malgré le ralentissement économique, les trois principaux acteurs de ce secteur — BHP-Billiton, Rio Tinto et Vale — ont maintenu le rythme avec une capacité accrue, ce qui a causé d’importantes difficultés pour les acteurs de niveau junior et intermédiaire de l’industrie du minerai de fer. Après le démarrage de nouvelles mines de fer au Québec, en Suède et dans d’autres parties du monde, cette 5e édition du Symposium se tient pendant une période où les acteurs plus modestes de l’industrie du minerai de fer font face à de gros défis pour maintenir leurs activités; de nouveaux projets qui devaient faire l’objet d’études de faisabilité ont été mis en veilleuse faute de financement disponible. La baisse du prix de vente crée en outre de nouvelles difficultés pour les producteurs actuels qui ont besoin de trouver de nouvelles solutions de rechange pour demeurer concurrentiels.
Mots clés : Fer, minerai, Symposium
Accés complet à Document technique
Version PDF pour 20,00 $
Autres documents dansCIM Montreal 2015