Évaluer le risque social d’un projet minier pendant sa phase d’exploration

CIM Montreal 2015
Kristina Maud Bergeron (Chaire en entrepreneuriat minier UQAT-UQAM), Michel Jébrak (Chaire en entrepreneuriat minier UQAT-UQAM)
Le risque social est devenu une préoccupation centrale en exploration minière. Cependant, les méthodes pour l’évaluer en début de projet demeurent minimales, ou alors elles ne sont applicables que lorsque le projet est difficile à modifier. Depuis septembre 2013, une équipe multidisciplinaire basée à l’Université du Québec à Montréal travaille à un indice qui évalue le niveau de risque social d’un projet minier en phase d’exploration. En identifiant les principales caractéristiques influençant la relation entre une compagnie minière et une communauté pour un projet donné, les enjeux liés à la licence sociale d’opération et à l’acceptabilité sociale prennent une forme très concrète. L’outil est conçu pour être utilisé gracieusement par les compagnies, les investisseurs, les communautés et les gouvernements. Il sera utile avant que des évaluations plus complexes et onéreuses requises par les processus d’autorisation ne soient réalisées. De plus, il constitue la base d’un nouveau dialogue constructif puisque les aspects suscitant l’accord ou la dissension deviennent plus apparents par son entremise. La présentation expliquera comment l’indice fonctionne et le processus par lequel il a été développé. Des exemples viendront illustrer sa sensibilité et son adaptabilité à des situations variées. Son usage par des parties prenantes différentes sera aussi démontré.
Mots clés : risque, parties prenantes, exploration, acceptabilité sociale, outil, communauté
Accés complet à Document technique
Version PDF pour 20,00 $
Autres documents dansCIM Montreal 2015