Investigation of hydraulic fracture growth through weak discontinuities with active ultrasound monitoring

CIM Journal, Vol. 7, No. 3, 2016

A. P. Bunger
Department of Civil and Environmental Engineering and Department of Chemical and Petroleum Engineering,
University of Pittsburgh, Pittsburgh, Pennsylvania, USA

J. Kear
CSIRO Energy, Melbourne, Australia

R. G. Jeffrey
SCT Operations, Wollongong, Australia

R. Prioul
Schlumberger-Doll Research, Cambridge, Massachusetts, USA

D. Chuprakov
Schlumberger Moscow Research, Moscow, Russia

 

http://dx.doi.org/10.15834/cimj.2016.17
Résumé La propagation des fractures hydrauliques (FH) dans les roches naturellement fracturées pose un défi pour le développement de modèles prédictifs. Nous présentons des essais en laboratoire qui différencient les comportements associés aux intersections orthogonales et obliques entre les FH et les fractures naturelles. Des FH ont été créées dans des spécimens de grès et de roches cristallines (gabbro), heurtés de manière orthogonale ou oblique sur une interface machinée, non liée, de frottement. Un suivi par ultrasons a servi à observer le taux de propagation à travers l’interface. Un contraste a été observé entre un croisement direct et un croisement indirect des intersections respectivement orthogonales et obliques. Les contraintes requises pour promouvoir le croisement variaient selon l’angle d’intersection entre les FH et les fractures naturelles.
Mots clés : Expérience en laboratoire, fracturation hydraulique, réservoirs fracturés, suivi par ultrasons
Accés complet à Document technique
Version PDF pour 20,00 $
Autres documents dans CIM Journal, Vol. 7, No. 3, 2016