Use of local average subdivision to characterize marine mineral reserves —A conceptual framework

CIM Journal, Vol. 6, No. 3, 2015, pages 157-167

T. Wambeke and M. Alvarez Grima 
MTI Holland (Member of IHC Merwede Group), Kinderdijk, Netherlands

G. A. Fenton 
Department of Civil Engineering, Dalhousie University, Halifax, Nova Scotia, Canada

J. Benndorf 
Department of Resource Engineering, Delft University of Technology, Delft, Netherlands

A. Vervoort 
Department of Civil Engineering, KU Leuven, University of Leuven, Leuven, Belgium

http://dx.doi.org/10.15834/cimj.2015.17
Résumé Les opérations d’extraction minière subaquatique à risque élevé exigent une caractérisation de l’hétérogénéité spatiale et de l’incertitude de la ressource. La moyenne locale de subdivision est une méthode de simuler la variabilité spatiale du gisement dans une cellule par une séquence d’étapes de discrétisation durant lesquelles une cellule est subdivisée en quatre ou huit cellules. De nouveaux développements sont présentés afin de valider les modèles de simulation des gisements et de traiter des mesures ponctuelles des propriétés géotechniques et de teneur du minerai. Le présent article illustre la pertinence de traduire la variabilité spatiale du gisement en indicateurs de rendement financier ou opérationnel durant l’exploitation subaquatique de la ressource. Deux cas synthétiques soulignent les défis de l’exploitation minière subaquatique par rapport aux plans de production et de choix des équipements.
Mots-Clé Évaluation d’un gisement sous-marin, exploitation minière subaquatique, incertitude de la ressource, moyenne locale de subdivision, simulations géostatistiques, variabilité spatiale
Accés complet à Document technique
Version PDF pour 20,00 $
Autres documents dans CIM Journal, Vol. 6, No. 3, 2015