Zen and the art of specification writing

CIM Journal, Vol. 5, No. 1, 2014
R. A. Nemchek
Independent Consultant, Parker, Colorado, USA
La conception d’usines de concentration a grandement évolué d’un grand nombre de petits broyeurs vers un petit nombre de gros broyeurs. C’est pourquoi le rendement des usines tient souvent de la productivité d’un seul gros broyeur semi-autogène. Les efforts de l’industrie pour traiter de la nature critique des broyeurs a souvent conduit à des spécifications qui pourraient être simplifiées, rendues plus économiques et qui cibleraient mieux les objectifs du projet. Le présent article analyse les pratiques courantes de rédaction de devis et propose une approche améliorée qui reconnaît que la réussite d’un projet dépend de l’interdépendance de la conception du produit, de l’approvisionnement, de la fabrication et de la qualité. Les leçons apprises ici peuvent être appliquées aux spécifications de tout type de machinerie.
Résumé La conception d’usines de concentration a grandement évolué d’un grand nombre de petits broyeurs vers un petit nombre de gros broyeurs. C’est pourquoi le rendement des usines tient souvent de la productivité d’un seul gros broyeur semi-autogène. Les efforts de l’industrie pour traiter de la nature critique des broyeurs a souvent conduit à des spécifications qui pourraient être simplifiées, rendues plus économiques et qui cibleraient mieux les objectifs du projet. Le présent article analyse les pratiques courantes de rédaction de devis et propose une approche améliorée qui reconnaît que la réussite d’un projet dépend de l’interdépendance de la conception du produit, de l’approvisionnement, de la fabrication et de la qualité. Les leçons apprises ici peuvent être appliquées aux spécifications de tout type de machinerie.
Accés complet à Document technique
Autres documents dans CIM Journal, Vol. 5, No. 1, 2014