Evaluation of the Efficiency of Several Airborne Electromagnetic Systems: Exploration Implications

Exploration and Mining Geology, Vol. 18, 2009
L. Z. Cheng, R. S. Smith, M. Allard, P. Keating, M. Chouteau, J. Lemieux, M.A. Vallée, D. Bois, and D. K. Fountain

Cette publication n'est pas offerte dans votre langue; certains de ses renseignements ont été préremplis pour la version française.
Mots clés : Electromagnetic systems, Mineralization, Overburden effect, Small deep conductor detection
Résumé Une comparaison de données de type INPUT, GEOTEM et MEGATEMII sur le dépôt d’Aldermac, Québec, Canada a été entreprise dans la présente étude afin d’évaluer l’efficacité relative de ces systèmes aéroportés pour détecter les petits corps conducteurs profonds. Le gisement d’Aldermac a été exploité entre 1933 et 1934, jusqu’à une profondeur de 200 m. Une lentille plus profonde a été découverte en 1987. Dans le cadre d’un projet de recherche, le système (AEM) électromagnétique aéroporté MEGATEMII a été utilisé pour acquérir les données à 90 et 30 Hz sur le dépôt en 2003,. Ces données MEGATEMII ont été comparées avec les données acquises par d’autres systèmes AEM (GEOTEM et INPUT), et les résultats ont montré que la réponse MEGATEMII est dix fois plus grande que celle des autres systèmes. 30 Hz donne le meilleur rapport signal au bruit pour la réponse dB/dt, alors que 90 Hz donne le meilleur rapport sur le champ de B.

Les données mesurées sont évaluées par des modélisations numériques. Le dépôt a été le mieux représenté par un modèle complexe, comprenant deux corps à faible conductivité représentant l’auréole d’altération; deux prismes plus profonds représentant des corps minéralisés connus; et trois corps variant de 3 à 6 m et ayant une résistivité de 12 à 20 ohm∙m, représentant le mort-terrain chargeable. Nos travaux indiquent que le système MEGATEMII est capable de détecter un petit corps conducteur à plus de 200 m en profondeur dans une région où la réponse est contaminée par un mort-terrain conducteur.