Geology and Mineralogy of the Hercynian Koudiat Aïcha Polymetallic (Zn-Pb-Cu) Massive Sulfide Deposit, Central Jebilet, Morocco

Exploration and Mining Geology, Vol. 17, No. 3-4, 2008
M. Abzalov




Cette publication n'est pas offerte dans votre langue; certains de ses renseignements ont été préremplis pour la version française.
Mots clés : Massive sulfide deposit, pyrrhotite, Koudiat Aïcha, Hercynian, Morocco
Résumé Koudiat Aïcha est un petit dépôt de Zn-Pb-Cu, encaissé dans la série volcano-sédimentaire Viséenne de Sarhlef dans le massif Hercynien de Jebilet au Maroc. La minéralisation en métaux usuels se situe entre une unité basale d’argilite noire interlitée d’arénite et une unité supérieure composée d’argilite noire comprenant localement des calcaires fossilifères près de son sommet. Des sills de gabbro paraconcordants sont présent à la fois dans les unités basale et supérieure, ainsi que dans les strates environnantes. Trois phases de déformation successives associées a la déformation régionale superposent leurs effets sur les roches volcano-sédimentaires, les gabbros, ainsi que la minéralisation sulfurée.

Ce gîte comprend plusieurs lentilles de pyrrhotite massive a semimassive de 1 a 20 m d’épaisseur au sein d’un large halo de veinules de sulfures disséminés et en nodules au sein d’une zone intensément chloritisée dans le mur du gisement. Le minerai consiste en pyrrhotite massive à semimassive avec des quantités subordonnées de sphalérite, de chalcopyrite, d’arsénopyrite, de galène, de pyrite, et de stannite.

Les résultats de l’analyse des isotopes du plomb (206Pb/204Pb moyen de 18.27) suggèrent que les métaux du gîte Koudiat Aïcha proviennent des roches volcano-sédimentaires encaissantes. Les isotopes du souffre indiquent eux-aussi une origine volcano-sédimentaire, impliquant la réduction bactérienne des sulfates (δ34SCDT = –7.5‰ et –10.5‰). L’équilibration métamorphique des sulfures s’est produite entre 250° et 330°C (géothermomètres à sphalérite et chlorite). Les sills de gabbro pourraient avoir été la source de chaleur locale responsable de la circulation hydrothermale. Sur la base de ces caractéristiques géologiques et minéralogiques, il semble approprié d’invoquer un modèle de type pour Besshi pour expliquer la genèse de la minéralisation de Koudiat Aïcha.