A Review of Iron Oxide Copper-Gold Deposits, with Focus on the Wernecke Breccias, Yukon, Canada, as an Example of a Non-Magmatic End Member and Implications for IOCG Genesis and Classification

Exploration and Mining Geology, Vol. 16, No. 3-4, 2007
J.A. Hunt, T. Baker, and D.J. Thorkelson

Cette publication n'est pas offerte dans votre langue; certains de ses renseignements ont été préremplis pour la version française.
Mots clés : IOCG, Wernecke Breccias, iron oxide copper-gold deposits, Yukon, Proterozoic
Résumé De nouvelles données indiquent que les gîtes d’oxyde de fer-cuivre-or de type IOCG associés à la brèche de Wernicke se sont vraisemblablement formés à partir de saumures non-magmatiques de température modérée et de grande salinité. Les brèches se sont formées dans une région sous-tendue par une séquence sédimentaire contenant localement des évaporites (source potentielle de chlore et possiblement de souffre) dont l’épaisseur était suffisamment importante pour produire un fluide à température élevée. Les métaux (Fe, Cu, Co, U) ont probablement été dérivés des strates encaissantes, transportés sous formes de complexes de chlorures et précipités conséquemment à des changements dans la température et la pression du fluide durant la bréchification. Ces nouvelles données suggèrent que le spectre de modèles génétiques pour les gîtes de type IOCG qui font typiquement appel à des fluides magmatiques ou à des fluides hybrides magmatiques-non-magmatiques devrait être élargi pour inclure les systèmes formés dans un environnement non-magmatique. Des modifications sont proposées à la définition des systèmes IOCG afin de refléter le degré d’implication des fluides magmatiques et/ou non-magmatiques et la nature de l’environnement minéralisant. Une division des gîtes IOCG en types magmatiques, non-magmatiques et hybrides magmatiques-non-magmatiques est suggérée. Des gîtes IOCG typiques du pôle magmatique comprennent Lightning Creek et Eloise, en Australie. Des exemples de gîtes hybrides magmatiques-nonmagmatiques incluent Ernest Henry et Olympic Dam, en Australie. Les gîtes de la brèche de Wernecke et Redbank sont proposés comme représentant possibles pour le pôle non-magmatique du spectre des gîtes IOCG. Les gîtes de type IOCG au pôle magmatique du spectre présentent des similarités avec certains gîtes de type porphyrique, alors que les gîtes de types IOCG situés au pôle non-magmatique du spectre partagent des caractéristiques avec certains gîtes de cuivre à encaissant sédimentaire, ce qui suggère que l’éventail des types de gîte IOCG relie les gîtes d’affinités magmatique et sédimentaire.