A Fluid Inclusion and Stable Isotopic Investigation of the Boston Lode-Gold Deposit, Hope Bay Volcanic Belt, Nunavut

Exploration and Mining Geology, Vol. 15, No. 1-2, 2006
J.U. STEMLER, J.P. RICHARDS, and K. MUEHLENBACHS
Cette publication n'est pas offerte dans votre langue; certains de ses renseignements ont été préremplis pour la version française.
Mots clés : Fluid inclusions, Stable isotopes, Hope Bay volcanic belt, Nunavut, Lode-gold deposit
Résumé Le gîte Boston a été récemment découvert à environ 700 km au nord-est de Yellowknife dans la partie sud de la ceinture volcanique de Hope Bay, il s’agit d’un gîte d’or filonien d’âge Archéen. Les inclusions fluides primaires de H2O-CO2-NaCl associées à la minéralisation aurifère du gîte Boston présentent une faible salinité (4.6 ± 1.4 eq. pds.% NaCl, n = 182) et contiennent du CO2 pur. La température d’homogénéisation des inclusions à phase liquide est en moyenne de 270° ± 33°C (n = 141), mais certains assemblages d’inclusions contiennent des phases liquides et gazeuses coexistantes qui s’homogénéisent dans des conditions quasi critiques, suggérant qu’elles résultent d’une séparation de phase. Dans ces groupes, les inclusions de phase liquide s’homogénéisent à 299° ± 25°C (n = 24) et les inclusions de phase gazeuse s’homogénéisent à 338° ± 28°C (n = 18). Ces températures se recoupent à l’intérieur des limites de l'erreur de mesure, et nous considérons qu’une température médiane de ~320°C est représentative des conditions de piégeage dans ces veines. Les isochores permettent d’estimer une pression d’environ 2–3 kbar à cette température.

La composition des isotopes stables des carbonates dans les zones minéralisées s’étend de –4.7‰ to –3.1‰ pour δ13C et pour de 11.2‰ à 12.8‰ pour δ18O; les valeurs de δ18O pour le quartz varient de 12.8‰ à 14.9; et les valeurs de δ34S dans la pyrite vont de 2.1‰ à 3.5‰. Les valeurs de δ18OH2O, δ13CCO2, et δ34SH2S du fluide calculé à partir de ces minéraux à une température de 320°C est de 6–9‰, –2.4‰ ± 0.6‰, et 1.5‰ ± 0.5‰ respectivement, reflétant des conditions intermédiaires entre des compositions métamorphiques et magmatiques. Il n’est donc pas possible d’identifier une source unique pour ces fluides à partir de ces données.

Les données pétrographiques et géochimiques du gîte Boston sont similaires à celles d’autres gîtes d’or filoniens ailleurs dans le monde, ce qui implique que le gîte Boston s’est formé dans un environnement similaire à partir des mêmes types de fluides. Ces résultats suggèrent que la ceinture volcanique de Hope Bay pourrait être un important nouveau district d’or mésothermal dans cette partie du Nunavut.