Structural Controls on Gold Mineralization at the Burnt Timber Mine, Lynn Lake Greenstone Belt, Trans-Hudson Orogen, Manitoba

Exploration and Mining Geology, Vol. 15, No. 1-2, 2006
L.R. JONES, B. LAFRANCE, and C.J. BEAUMONT-SMITH
Cette publication n'est pas offerte dans votre langue; certains de ses renseignements ont été préremplis pour la version française.
Mots clés : Alkali-alumina molar ratio, MgO-alumina molar ratio, Alteration, Rhyolite, Volcanogenic massive sulfide deposit
Résumé Le gîte aurifère de Burnt Timber est situé dans la ceinture de roches vertes Paléoprotérozoïque de Lynn Lake dans l’orogène Trans-Hudsonien, au Manitoba. Ce gîte est situé le long de la zone de cisaillement de Johnson et est encaissé dans des basaltes tholéiitiques d’arc enrichis et appauvris recoupés par des dykes porphyriques. La zone de cisaillement de Johnson est une structure régionale parallèle à la ceinture de Lynn Lake caractérisée par une intensité accrue de la foliation régionale S2. Au gîte de Burnt Timber, S2 est affectée par un plissement F3 en chevrons en Z d’échelle centimétrique à métrique associé à un clivage de crénulation de plan axial S3. Dans la zone centrale de 20 à 30 m de largeur au sein de la zone de cisaillement, S2 et F3 sont transposés parallèlement à S3 et les roches volcaniques sont fortement cisaillées le long de S3. La présence conjointe d’une linéation d’étirement à forte plongée et d’indicateurs cinématiques dextres sur les surfaces horizontales S2 et S3 suggère que la zone de cisaillement de Johnson est une zone transpressive dextre.