février

L'optimisation de l'exploitation minière dans le nuage

Par Kate Sheridan

Imagem-digital
Avec l'aimable autorisation de GE

L'une des mines de platine de Lonmin affichait d'importantes défaillances dans sa fonderie. Ces problèmes ont mené à une perte de temps et de platine dans le procédé de fusion, et le séchage des concentrés était assez aléatoire. Pour augmenter la capacité et optimiser au mieux leurs procédés, les exploitants ont demandé à l'équipe de GE dédiée au concept de la Digital Mine (l'intégration des technologies numériques dans l'industrie minière) d'examiner leur schéma de production. Une fois la tâche terminée, l'équipe de GE avait réduit les taux de production de débris et identifié les problèmes mécaniques, augmentant la capacité de la fonderie de 10 % et les taux de récupération globaux de 1,5 %. La Digital Mine recueille des données de l'équipement sur le site en utilisant les capteurs existants de l'équipement de la mine ou ceux de GE, puis les envoie à des centres de surveillance à distance par le biais du nuage. Les experts de GE spécialisés dans ce domaine peuvent ensuite les analyser, proposer leurs recommandations puis prévoir et détecter les défaillances de l'équipement (Lonmin surveille les ventilateurs et les soufflettes dans sa fonderie par exemple). « Ce qui rend notre aide unique est que nous proposons des solutions qui fonctionnent avec n'importe quel matériel », déclarait Kevin Shikoluk, directeur du marketing à l'international de GE pour la section Digital Mine. La société a révélé son système basé dans le nuage à l'occasion de la conférence MINExpo en septembre dernier.


Next: More sensible sensors

Traduit par Karen Rolland


Retour à la table des matières | La construction modulaire | Technologie | Les actualités

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF