sept-oct

Lettre du rédacteur en chef

Forces gravitationnelles

Par Ryan Bergen

Ryan BergenÀ l’approche de l’automne, on assiste à un changement d’orientation au sein du secteur de l’approvisionnement minier alors que les plus grands noms de l’industrie du fer se préparent à la conférence MINExpo, qui se tiendra à Las Vegas le mois prochain. L’euphorie que génèrent la présentation des produits et leur lancement a pris une ampleur sans précédent, et il est difficile de ne pas se laisser emporter par la fièvre qui entoure le salon commercial imminent.

Lors de la précédente conférence MINExpo en 2012, l’industrie venait d’atteindre son point culminant et sa préoccupation première à l’époque était de « déplacer des tonnes de minerai ». L’équipement devenait plus performant et les conceptions visaient à intensifier les coups de mine, à développer des camions de transport plus volumineux et à construire de plus grandes usines. Alexandra Lopez-Pacheco décrit notamment dans notre section dédiée à l’exploitation à ciel ouvert le plus gros cylindre de broyage à haute pression (HPGR, de l’anglais high pressure grinding roll) au monde, commandé initialement par Metso en 2011. Les concurrents de Metso disposent désormais d’engins de taille identique, mais la demande fait actuellement défaut et l’installation de Metso préserve aujourd’hui son statut de « plus gros cylindre au monde ».

Ces dernières années, on s’est davantage orienté sur la flexibilité et l’agilité. Les conceptions modulaires attirent l’attention, et l’équipement dédié à la comminution tel que les broyeurs agitateurs ainsi que les HPGR de taille moyenne sont progressivement intégrés aux schémas de traitement. Parmi les innovations très en vogue dans les salons commerciaux ces derniers temps figure le véhicule aérien sans pilote ; en effet, les sociétés minières ont rapidement découvert les multiples usages que ces engins volants remarquablement petits pouvaient avoir dans une exploitation ou un camp d’exploration.

Dans ce numéro, nous prenons du recul par rapport aux tendances afin d’explorer une avancée plus fondamentale en matière de technologie minière, à savoir l’effort collectif visant à créer l’espace nécessaire pour l’innovation par l’intermédiaire de normes communes et de plateformes ouvertes. C’est le thème au coeur de notre article principal, intitulé Systèmes en phase, également rédigé par notre collaboratrice très assidue Melle Lopez-Pacheco. Il y a quatre ans, le Global Mining Standards and Guidelines Group (GMSG, le groupe sur les normes et les directives mondiales en matière d’exploitation minière), dont la raison d’être est de donner vie à ce genre de collaboration, a profité de la popularité de la conférence MINExpo pour organiser sa première assemblée générale à Las Vegas. Depuis, le groupe a attiré certaines des plus grandes personnalités du secteur des mines et des équipementiers dans ce projet. Bien que l’on n’ait pas encore totalement ressenti les répercussions de ces efforts, il est fort probable que la conférence de Las Vegas parvienne à bouleverser la manière de fonctionner de l’industrie minière.

Ryan Bergen
Rédacteur en chef
editor@cim.org
@Ryan_CIM_Mag

Traduit par Karen Rolland

Notre défi pour l’avenir
Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF