mai 2016

Denise Johnson

Présidente du groupe Secteurs des ressources à Caterpillar

Par Alexandra Lopez-Pacheco

Denise Johnson
Avec l'aimable autorisation de Caterpillar

En assumant ses nouvelles fonctions à Caterpillar le 1er avril, Denise Johnson est devenue la première femme présidente de groupe de l’entreprise. Depuis qu’elle a quitté General Motors il y a cinq ans pour entrer au service de Caterpillar en tant que directrice générale des Produits spéciaux au sein de la division Remanufacturation, Composants et Outils de travail de l’entreprise, Denise Johnson a su s’adapter sans encombre aux changements rapides qui ont marqué sa carrière alors qu’elle a été promue à la vice-présidence de trois divisions différentes au sein de Caterpillar.

« Dans l’ensemble, je m’adapte très bien aux changements », a déclaré Mme Johnson, qui est maintenant responsable de quatre divisions : Composants et systèmes avancés, Exploitation minière et technologie à ciel ouvert, Manutention et opérations souterraines et Développement des produits et technologies mondiales. « Je ne suis pas vraiment déstabilisée par la nouveauté, qu’il s’agisse d’emplois, de situations, d’environnements ou de gens. Je fais aussi preuve de beaucoup d’obstination. Je ne fuis pas les situations difficiles. »

Sans se laisser ébranler par les obstacles rencontrés actuellement par le secteur minier, elle veut que la division de l’exploitation minière de Caterpillar aide les clients à s’adapter aux nouvelles réalités de l’industrie et à en sortir gagnants. « Je veux continuer de me rapprocher de nos clients et être à l’écoute de leurs besoins », a expliqué Denise Johnson. « Si nous pouvons nous concentrer sur les éléments qui assurent leur réussite, ils auront du succès et s’ils ont du succès, nous en sortirons gagnants. »

Sous sa direction, Caterpillar investira massivement dans les activités de recherche et développement afin d’aider les clients à améliorer leur productivité sur le terrain en mettant l’accent sur les technologies de connectivité pour assurer l’intégration et la surveillance des machines, y compris celles de la concurrence, ainsi que sur les technologies pour renforcer la sécurité. « Tout ce qui permet au responsable des travaux de bien comprendre ce qui se passe et de savoir comment maximiser la production », a précisé Denise Johnson. Caterpillar s’intéressera également à d’autres domaines, comme les carburants de remplacement, ainsi que la suppression du bruit et l’élimination des poussières. Pour ce qui est de l’exploitation souterraine, selon Mme Johnson, Caterpillar poursuivra ses efforts dans le domaine des batteries et des technologies électriques pour aider les mines à réduire leurs émissions et à diminuer leurs coûts.

« Nous considérons le ralentissement actuel comme notre nouvelle réalité au lieu d’attendre que la situation revienne à la normale », a souligné Denise Johnson. « Nous nous concentrons sur ce que nous pouvons contrôler dans notre environnement afin que nous puissions tous prospérer, même dans la conjoncture actuelle. »

Traduit par CNW

Président et vice-président de Woodgrove Technologies

Retour à la table des matières | Section technologie | Profil de projet : Brucejack
Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF