mars/avril 2016

Mot du président

Offrons le meilleur de nous-mêmes

Par Garth Kirkham

Garth KirkhamCe n'est pas ce que vous ne savez pas qui vous pose des problèmes, mais ce que vous savez avec certitude et qui n'est pas vrai. 

Mark Twain

Au cours de l'année qui s'est écoulée, notre industrie a été mise à rude épreuve et, dans certains cas, ne s'est pas montrée à la hauteur. Ruptures de digues à résidus miniers, estimations divergentes des ressources et dépréciation des actifs font partie des problèmes rencontrés durant cette période difficile par une industrie qui chancelle déjà en raison des faibles prix des marchandises et des coûts toujours plus élevés. Nous constatons que beaucoup cherchent dans l'ICM, et à juste titre, des conseils et un leadership. 

Notre objectif premier n'est pas de faire un plaidoyer en faveur de l'industrie ; d'autres organisations s'en chargent. Notre rôle dans le monde minier consiste à définir des normes et à développer des pratiques exemplaires, à partager des connaissances, à assurer l'échange intellectuel et à soutenir les opinions d'experts.

Nombre d'entre nous ne se rendent pas compte des efforts que déploient le personnel et les bénévoles de l'ICM dans les coulisses pour s'assurer que nous disposons des meilleures pratiques (et que nous nous y conformons). Les comités de l'ICM sont le fruit de ces efforts, notamment le comité permanent de l'ICM sur les définitions des ressources et des réserves minérales  présidé par Paul Bankes ; le comité des meilleures pratiques que je préside ; les travaux du Committee for Mineral Reserve International Reporting Standards (CRIRSCO, le comité des normes internationales de divulgation des informations sur les réserves minérales), le Global Mining Standards and Guidelines Group (GMSG, le groupe sur les normes et les directives mondiales en matière d'exploitation minière), dirigé par Heather Ednie ; et nos travaux avec l'ISO que Tim Skinner dirige avec tant de brio. J'ajouterais que lorsque nous parlons des « meilleures pratiques », nous devons garder Mark Twain à l'esprit. L'adjectif « meilleures » ne signifie pas irréfutables, et nous devons œuvrer à ce que ces pratiques s'améliorent au fil des ans et à force d'efforts. En tant que membres de l'ICM, nous sommes des experts dans nos domaines respectifs et avons à la fois les connaissances et la possibilité d'améliorer ce que nous qualifions de « meilleures pratiques ».

Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui ont déjà mis leur temps et leurs talents à profit de ce projet en cours, et je vous encourage toutes et tous à partager avec nous vos contributions.

Garth Kirkham
Président de l’ICM

Traduit par Karen Rolland


Retour à la table des matières | Article de fond : Les carburants de l'avenir | Technologie : Moteurs |  Profil de projet : la mine El Limón-Guajes

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF