juin/juillet 2016

Mot du président

Échanges sur la sécurité

Par Michael Winship

Michael WinshipCe sera un privilège de servir les membres de l’ICM au cours de l’année à venir. L’industrie minière m’a apporté énormément et, comme je suis membre de l’ICM depuis les années 1970, j’estime que l’occasion est idéale pour « redonner » de façon bénévole.

En tant que professionnels du secteur minier, dès que nous commençons une tâche, nous avons le réflexe de penser à l’aspect sécurité. Durant mon mandat, j’aimerais que l’ICM donne un caractère plus définitif à son rôle de chef de file en matière de sécurité et contribue à l’industrie minière canadienne et internationale. Comme Canadiens, nous nous démarquons à l’échelle mondiale au chapitre de l’exploration minérale ainsi que de la mise en valeur et de l’exploitation de mines et d’usines de traitement. Comme l’ICM compte 14 000 experts miniers, je crois que nous pouvons jouer un rôle tout aussi important dans les efforts visant à éliminer les blessures au sein de notre industrie. À cette fin, un groupe de chefs de file de l’industrie s’est réuni au Congrès de l’ICM à Vancouver, et nous nous sommes donné pour mission de définir la meilleure façon de mettre les compétences et l’infrastructure de l’ICM au service de la sécurité dans les mines.

La sécurité-incendie est un sujet d’actualité chez nos amis du secteur minier à Fort McMurray. Le travail des intervenants et planificateurs d’urgence mérite d’être souligné puisque, alors que les résidents fuyaient le brasier et que la ville était envahie par la fumée, le feu n’a fait aucune victime jusqu’à présent. Les ravages causés par le feu chez les résidents de Fort Mac sont terribles, mais le soutien extraordinaire donné par les collectivités d’un bout à l’autre du pays est également inspirant. Nos pensées vous accompagnent.

L’ICM s’est mobilisée afin de contribuer financièrement au fonds d’urgence destiné aux victimes de l’incendie. Au moment d’aller sous presse, un montant de plus de 100 000 $ avait été remis à la Croix-Rouge canadienne par le bureau national de l’ICM et les sociétés, sections locales et membres individuels de l’ICM. Des dons peuvent encore être remis à la Croix-Rouge canadienne par l’intermédiaire de CIM.org ou de la section Sables bitumineux de l’ICM ou la Fondation de l’ICM.

Prudence!

Michael Winship
Président de l’ICM
@CIMPrez

Traduit par CNW


Retour à la table des matières | Article de  fond : les microbes au service de l’extraction minièreSection technologie | Profil de projet : la mine Renard

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF