juin/juillet 2015

Lettre du rédacteur en chef

L'année à venir

Par Ryan Bergen

Feuilletez le premier volume du CIM Magazine et votre première impression sera sans doute qu’une décennie dans cette industrie s’écoule en l’espace d’un battement de coeur. « Le projet Renard... pourrait bien devenir la première mine de diamants du Québec », annonçait en 2006 Eira Thomas, présidente et directrice générale de Stornoway Diamonds. Dans les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.), la société Fortune Minerals s’affairait déjà à creuser des galeries d’accès pour prouver la viabilité de son projet NICO d’or-cobalt-bismuth-cuivre. Ce ne sera pas avant l’année prochaine que les prévisions de Mme Thomas se confirmeront et que la mine Renard produira son premier minerai. Pour l’équipe de Fortune, qui doit encore trouver un financement pour son projet, les années qui se sont écoulées ont mis à rude épreuve son agilité et son esprit d’initiative.

Ce ne sont là que deux des nombreux projets de développement parmi tant d’autres traités dans les tous premiers numéros du CIM Magazine ; certains ont atteint le stade de la production, mais la plupart n’y sont pas encore. Un retour en arrière est relativement simple ; chaque effet peut facilement être associé à une cause antérieure. Pour les années à venir, il n’est pas si simple de discerner les projets qui prendront leur envol de ceux qui seront en perte de vitesse.

Lorsque la direction de l’ICM a décidé de mettre fin au CIM Bulletin au bout de près de 80 ans, la nouvelle destinée de la publication n’avait été tracée que très approximativement. Les membres aspiraient à un format de type magazine, aussi l’équipe des publications, dotée d’un budget très serré et du seul soutien des membres et des sociétés de l’ICM, a jeté l’ancre, ou plutôt l’encre, et a créé le CIM Magazine. Le lancement de cette nouvelle publication a marqué la première étape, puis il a fallu lui donner une orientation et mettre le processus en marche.

Tout au long de ce parcours, notre dynamique n'a cessé de changer. Sous la direction de l'experte Angela Hamlyn, qui a ensuite endossé le rôle de directrice de la rédaction, notre budget a augmenté, ce qui nous a permis de devenir plus ambitieux au niveau des thèmes que nous couvrions. Tout aussi important, le CIM Journal, dont les documents techniques font tous l'objet d'une évaluation par les pairs, est devenu une contrepartie essentielle du magazine.

Je tiens à remercier et à féliciter chacune et chacun de vous.

Ryan Bergen
Rédacteur en chef
editor@cim.org
@Ryan_CIM_Mag

Traduit par Karen Rolland

Thank you! Merci beacoup!



Retour à la table des matières | Article de fond : Noms à connaître 2015 | Voyage : Afrique Du Sud | Technologie : La communication

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF