février 2015

Une industrie en phase

Le Global Mining Standards and Guidelines Group (GMSG, le groupe sur les normes et les directives mondiales en matière d'exploitation minière) œuvre à recueillir des lignes directrices pour l'industrie minière

Par Kelsey Rolfe

Global Mining Standards and Guidelines Group logo

Les normes minières, aussi importantes soient-elles pour l’industrie, varient considérablement d’un pays à l’autre. Dans le but de recueillir et de regrouper cette information, le Global Mining Standards and Guidelines Group (GMSG) a consacré ces deux dernières années à répertorier les normes et les pratiques exemplaires de l’industrie dans son répertoire mondial des normes et à créer des lignes directrices quand il n’y en a pas en faisant appel à des groupes de travail.

Tim Skinner, fondateur et ancien président de GMSG, a déclaré douter que le répertoire contienne toutes les normes minières qui existent dans le monde, bien qu’il en énumère actuellement plusieurs centaines. Le groupe a d’abord concentré ses efforts sur la recherche des normes, mais il met maintenant sa base de données à jour à mesure qu’il en découvre d’autres.

« C’est la référence incontournable, car il n’y a pas de répertoire central de toutes les différentes normes qui existent dans le monde », a déclaré Tim Skinner. « Nous essayons donc de fournir un outil utile permettant de les trouver. » Le groupe met également en relation des gens qui se sont trouvés aux prises avec des difficultés courantes de l’industrie qu’ils espèrent résoudre. Il crée des groupes de travail pour se pencher sur les difficultés et mettre éventuellement sur pied un ensemble de lignes directrices ou de pratiques exemplaires.

« Le groupe sert de facilitateur pour réunir les parties prenantes nécessaires autour d’une table pour concentrer leurs efforts sur des enjeux communs », a ajouté M. Skinner. GMSG fait de temps en temps appel aux services d’experts-conseils pour aider le groupe à élaborer des lignes directrices.

Les groupes de travail tiennent généralement des conférences téléphoniques une fois par mois ou tous les deux mois. Ils utilisent aussi un site de collaboration en ligne pour travailler à des projets et examiner des lignes directrices. GMSG organise en outre des réunions à l’occasion de congrès partout dans le monde, comme le congrès de l’ICM et le congrès annuel de la SME.

En 2013, GMSG est intervenu pour obtenir que le Canada devienne membre du comité technique sur l’exploitation minière (TC 82), récemment réinstauré, de l’Organisation internationale des normes (ISO).

« Le champ d’études du comité technique de l’ISO sur l’exploitation minière comportait un certain nombre de sujets d’actualité qui présentaient un grand intérêt pour le Canada, c’est pourquoi nous avons estimé que le Canada devait être un membre votant de ce comité », a expliqué M. Skinner.

GMSG a collaboré avec l’Association canadienne de normalisation (CSA) pour obtenir que le Canada devienne un membre votant officiel du comité TC 82. Depuis le mois de novembre 2014, GMSG agit comme organisme de liaison avec ISO TC 82, ce qui signifie qu’il constitue un pont entre l’industrie minière et le comité technique de l’ISO.

GMSG a également contribué à la formation du comité canadien parallèle pour le comité TC 82 de l’ISO sur l’exploitation minière, une exigence pour les pays ayant le statut de membre votant. Le comité parallèle comprend des représentants de l’industrie minière du Canada, dont des propriétaires-exploitants, des fournisseurs et des représentants d’organismes de réglementation qui participent aux groupes de travail de l’ISO sur les normes en matière d’exploitation minière.

« Nous sommes toujours à la recherche de participants et d’experts intéressés à se joindre à notre comité parallèle et à participer à l’élaboration de normes pour les examiner, y contribuer et les organiser », a déclaré M. Skinner, qui est aussi l’actuel président du comité parallèle. « Notre première version du comité parallèle est déjà constituée, mais nous recherchons une plus grande participation, car il a dans sa mire un certain nombre de sujets d’actualités qui présentent un très grand intérêt pour le Canada. »

Si vous souhaitez vous joindre à GMSG, veuillez envoyer un courriel à Heather Ednie, directrice générale, à hednie@cim.org.

Les domaines d’intérêt actuels des groupes de travail de GMSG sont les suivants :

  • Opérations intégrées
  • Efficience de la fragmentation industrielle
  • Accès aux données et utilisation
  • Technologie embarquée et connectivité
  • Connaissance de la situation
  • Exploitation minière souterraine
  • Sécurité opérationnelle et gestion du risque

Traduit par CNW


Retour à la table des matières | Article de fond : Génération en danger | Voyage : Valledupar, Colombie | Section technologie | Profil de projet : Mary River

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF