déc '15/jan '16

L'année à venir : La mine en ligne

Ou comment l'industrie minière peut exploiter la puissance du nuage

Par Tom DiNardo

La prolifération de détecteurs de la santé des actifs, de systèmes de surveillance et de l'automatisation implique que les sociétés minières génèrent quotidiennement d'énormes quantités de données, lesquelles viennent s'ajouter aux données condensées par des logiciels plus courants qui gèrent la messagerie d'entreprise ou la programmation. Le nuage offre aux sociétés minières une manière de se délester de toutes ces données, de réduire leurs coûts et de libérer des ressources précieuses tout en préservant leur accès et leur sécurité.

Un nuage défini

D'après un rapport récemment publié par Illumiti, Sungard et Cisco intitulé Cloud ERP for Mining Companies (planification des ressources de l'entreprise dans le nuage pour les sociétés minières), le nuage est un terme qui « fait plus ou moins référence à tout service ou ressource mis à disposition par un prestataire de services sur Internet, et non pas en interne ». Plutôt que de directement installer des applications logicielles dans le matériel sur site, un logiciel « dans le nuage » est hébergé par des centres de données tiers, à savoir de grandes installations dotées de systèmes informatiques gigantesques entretenues par des prestataires de services dans le nuage tels qu'Amazon Web Services (AWS) ou Google Cloud Platform. Les prestataires de services logiciels louent de l'espace dans le nuage et fournissent à leurs clients un accès à la demande. Les informations générées ou recueillies par le logiciel sont stockées dans le nuage, qui dispose d'un espace pratiquement illimité.

Avantages

D'après le rapport d'Illumiti et al., le nuage offre de nombreux avantages aux sociétés minières, notamment une continuité de leurs activités en cas de panne. Les informations n'étant pas hébergées sur un serveur interne, il est plus facile de récupérer les données si les activités sont interrompues. Pour Doug Bellin, cadre supérieur chargé de la fabrication à l'international chez Cisco Systems, le coût total de possession constitue un autre aspect intéressant du nuage. « On n'a pas à s'inquiéter du temps qu'il faudra pour déployer une batterie de serveurs ou pour initialiser un centre de données », expliquait-il, procédures qui peuvent absorber des ressources et des capitaux précieux. En outre, les services hébergés dans le nuage fournissent toujours, et immédiatement, la dernière version du logiciel aux clients.

Composantes du nuage

La tête dans le(s) nuage(s) !

Le nuage dépend d'une connexion Internet, aussi de nombreuses mines souterraines ne peuvent pas encore profiter de tous les avantages qu'offre cette technologie. Mais la situation évolue. Grâce à la solution Connected Mining de Cisco Systems, la mine Éléonore de Goldcorp au Québec est désormais équipée du WiFi. Si les mineurs en première ligne ne peuvent encore pas totalement profiter des avantages du nuage, les personnes travaillant dans les bureaux ont, quant à elles, déjà commencé à l'utiliser.

Illustration - cloud icon Les fonctions de planification des ressources de l'entreprise (PRE) telles que les ressources humaines, la finance et la gestion de projets migrent progressivement vers le nuage. SAP, par exemple, propose plusieurs applications dans le nuage pour les ventes, les RH, le marketing et la finance, entre autres. D'après le rapport Cloud ERP for Mining Companies, dans lequel 35 dirigeant(e)s de sociétés minières ont été interrogé(e)s, voici une liste des fonctions de PRE dans le nuage les plus populaires déjà adoptées par les sociétés minières :Fonctions-de-PRE

Illustration - cloud icon Strata GeoData Services a lancé une initiative de consultation collective en avril dernier, baptisée SGDS Hive, et son fondateur Andy Randell embauche des équipes de jeunes géoscientifiques afin d'évaluer des projets d'exploration en démarrage. Cependant, les membres de l'équipe se rencontrent rarement, voire jamais. Les travaux sont effectués à distance et les membres de l'équipe partagent leurs informations et leurs cartes par le biais de Google Drive, un service de stockage sécurisé dans le nuage qui leur permet de sauvegarder les changements et auquel ils ont accès partout dans le monde à partir d'un simple ordinateur portable.

Illustration - cloud icon La solution Connected Mining de Cisco Systems est une plateforme de communication qui crée une connectivité de base pour l'intégralité du site minier. Grâce à cette plateforme, les mineurs reçoivent des informations en temps réel relatives à la production, à l'équipement, à la localisation des employé(e)s et à la sécurité. L'architecture du système permet de se connecter au nuage, aussi elle peut héberger des applications minières au cas et au moment où une société décide de procéder à la migration des serveurs hors site.

Enjeux et préoccupations

Le principal obstacle pour les sociétés minières par rapport à l'adoption de services dans le nuage concerne l'établissement d'une connectivité de base qui permettra d'utiliser le nuage, expliquait M. Bellin. Une fois la connexion établie, la qualité des réseaux de communication peut se révéler médiocre étant donné l'isolement de certaines mines. Les autres préoccupations des sociétés minières concernent notamment l'intégration de données à partir de différents systèmes hébergés dans le nuage, la protection de leurs données face aux cyberattaques (pour en savoir plus sur la cybersécurité, consultez notre Q&R) et leur contrôle sur les contrats des vendeurs.

« Sans limites »

« Nous n'en sommes qu'au tout début », déclarait M. Bellin. « Nous avons encore un long chemin à parcourir. » Certaines industries utilisent la technologie dans le nuage depuis quelques années. L'adoption relativement lente par l'industrie minière, expliquait-il, ne fixe pas pour autant de limite à ses capacités futures. « Nous découvrons à peine les nouvelles façons d'interagir avec les données », ajoutait-il. Les fournisseurs de systèmes de gestion de la flotte, par exemple, étudient comment exploiter le nuage pour se délester de la quantité astronomique d'informations traitées par des serveurs locaux chaque jour. La société Modular Mining prévoit de bientôt rendre public son système MineCare 3, un service de gestion de l'entretien en mode SaaS dans le nuage. Pour M. Bellin, qui plus est, cette technologie est « sans limites ».

Traduit par Karen Rolland


Retour à la table des matières | Profil de projet : La crème de la crème du Devon | Technologie : Modélisation en 3D | À la une : Informatique

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF