septembre 2014

Mot du président

Des leçons à tirer

Par Sean Waller

Sean_Waller En tant qu’institut de technologie, l’une de nos principales responsabilités consiste à fournir des renseignements de pointe, axés sur la science, utiles aux divers secteurs de l’industrie des minéraux. Nous partageons ces renseignements par l’intermédiaire de conférences de l’ICM, d’activités de société ou de sections, de publications de l’ICM et de la bibliothèque de l’ICM en ligne. Lorsque nos membres, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, ont accès à ces renseignements, ils peuvent assumer leurs fonctions au mieux de leurs capacités.

C’est pourquoi nous continuons de développer la structure de nos sections internationales et d’augmenter le nombre de nos membres à l’échelle internationale. À la suite de la mise en place des sections de l’ICM à Santiago et à Lima, et à l’issue de cinq années d’activités coordonnées en Chine, nous ouvrons à présent notre plus récente section internationale à Ouagadougou, au Burkina Faso. Cette section, ainsi que celle de Dakar, au Sénégal, sera la pierre angulaire de la présence de l’ICM en Afrique occidentale. Tournée vers l’avenir, l’ICM travaille également assidûment à la création d’une section à Hong Kong. Grâce à sa présence à l’étranger, l’ICM partage des renseignements, offre une expertise de premier ordre et appuie la mise au point de pratiques exemplaires responsables en matière d’exploitation minière, peu importe où elle a lieu.

C’est pendant que je rédigeais ce message que j’ai eu connaissance de la rupture de la digue à stériles de la mine de cuivre du mont Polley, en Colombie-Britannique. Heureusement, personne n’a été blessé. Cet incident nous a tous pris par surprise, le Canada étant doté de normes très rigoureuses en matière de conception technique, de construction et d’exploitation des digues à stériles. À juste titre, cet incident a suscité une importante réaction de la part du public partout au pays, mais malheureusement, des renseignements erronés ont été diffusés. Cette rupture fera l’objet d’une enquête et il est important d’attendre de connaître les faits. En ce qui nous concerne, à l’ICM, il nous incombe d’en apprendre le plus possible au sujet de l’événement et de partager ces leçons avec nos membres et qu’on applique les enseignements tirés aux projets d’exploitation minière dans le monde entier. 

Sean Waller
Président de l’ICM


Retour à la table des matières | Éditorial : Gaz naturel contre nucléaireProfil de projet : la mine Chelopech | Section technologie : Contrôle de l'équipement  | Section Communauté : Les actualités de l'ICM du Canada et d'ailleurs

Autres sections : 

Actualités
À la une
Chroniques
Outils de travail
Folklore minier
Résumés techniques  

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF