mai 2014

Stepnogorsk, Kazakhstan

Où déguster un délicieux beshbarmak, pourquoi toujours acheter un nombre impair de fleurs et autres informations essentielles

Par Dinah Zeldin

Fondée par les dirigeants soviétiques en 1956, la ville industrielle de Stepnogorsk, située dans la province d'Akmola au Kazakhstan, était alors un lieu top-secret construit autour d'installations militaires. Y avaient été construites une grande usine de traitement de l'uranium et une usine biochimique où l'on fabriquait du charbon. Lorsque Stepnogorsk est ouverte au public après la chute de l'empire soviétique, la ville est une friche industrielle. En 2011 cependant, la société nucléaire publique Kazatomprom s'associe à des entreprises étrangères pour développer le riche potentiel en terres rares de la région, et Stepnogorsk commence à recouvrer son influence industrielle. Aujourd'hui, la ville (population de 46 000 habitants) offre aux voyageurs de commerce les commodités de base pour un séjour agréable.

Hébergement

 stepnogorsk-hotel

stepnogorsk.org

Les personnes en voyages d'affaires se rendent généralement à l'hôtel Stepnogorsk. Situé à quelques pas de la place principale de la ville, ce complexe de quatre étages construit dans les années 1970 comprend un restaurant, un snack et une sélection de suites. Le tarif des chambres commence à 45 $ la nuit. Les voyageurs souhaitant compenser l'atmosphère grisâtre de la ville par un brin de faste pourront se rendre à l'hôtel Mi-La, qui a ouvert ses portes récemment et propose des suites de luxe à partir de 115 $ la nuit. Nous ne recommandons pas d'autres hôtels.

Hôtel Stepnogorsk: +7 71645 60962 

Mi-La: +7 71645 32906

Restaurants

Plov-photo
Ramon/Flickr 

Les spécialités locales sont principalement à base de viande, de pommes de terre et de pâtes. Parmi les plats de prédilection figurent les chiches-kebabs, le « beshbarmak », un plat qui se compose de viande de cheval et de pâtes fraîches accompagnées de pommes de terre et d'oignons, et le « plov », un plat à base de riz frit, de viande, de légumes (carottes) et de raisins secs.

Le meilleur restaurant de la ville, le Kazakhstan, se trouve au premier étage de l'hôtel Stepnogorsk. Le repas coûte entre 20 et 30 $. Parmi les autres établissements populaires, citons Charodeika (+7 71645 62572) et Zhuldyz (+7 71645 32898).

Les cafés servent des repas rapides pour 10 à 15 $. Zhili-Bili et Dzenis, tous deux situés dans le micro-rayon 3 (micro-quartier 3), sont recommandés. Vous pourrez savourez un café et des pâtisseries à Kofeyina, dans le centre commercial Kazakhstan.

Conseil : réservez votre table au restaurant, surtout les weekends. La ville n'ayant que trois restaurants, ils affichent souvent complets.

Comment payer

 kazakh-tenge

Irene 2005/Flickr

Vos transactions se feront majoritairement en espèces. La devise du pays est le tenge kazakh (KZT), et il est illégal d'utiliser des devises étrangères lors de transactions financières. Vous pourrez échanger vos devises à la banque (1 CAD équivaut à environ 165 KZT).

Conseil : pour vous éviter des frais d'itinérance élevés, achetez une carte SIM prépayée à l'aéroport.

Comment s'intégrer

Les cartes de visite sont souvent en russe et en anglais ; certaines, cependant, pourraient être en kazakhe. Il peut être difficile d'organiser une rencontre avec des hauts fonctionnaires et des dirigeants de sociétés kazakhes. Soyez flexible ; les réunions sont souvent confirmées à la dernière minute.

Le kazakhe est la langue officielle de l'État, mais la majorité de la population parle également le russe, qui est encore la langue utilisée dans le monde des affaires. L'anglais n'est pas beaucoup parlé, ni le français. Mieux vaut faire appel aux services d'un interprète renommé et expérimenté pendant vos réunions d'affaires.

Après avoir établi des liens commerciaux, il se peut que les hommes d'affaires que vous avez rencontrés vous invitent au restaurant ou chez eux. Si vous êtes invité(e) chez un Kazakhe, amenez une bouteille de vin, de whisky ou de cognac, et offrez aux femmes de la maison un bouquet contenant un nombre impair de fleurs (un nombre pair de fleurs dans un bouquet porte malheur).

À explorer

 baiterek-tower-astana
msykos/Flickr 

Nous recommandons aux voyageurs souhaitant découvrir la culture du Kazakhstan de visiter sa capitale, Astana. Vous y passerez quoi qu'il en soit si vous partez en direction de Stepnogorsk. Nommée capitale du pays à la fin des années 1990, la ville a été entièrement rénovée et son horizon se caractérise par une architecture contemporaine impressionnante. La rivière Ishim sépare la nouvelle ville, riches en merveilles architecturales, de la vieille ville, caractérisée par des structures et bâtiments de l'État de l'ère soviétique. L'avenue de la République, la promenade centrale, déborde de magasins et de restaurants.

 palace-of-peace-and-reconciliation-astana
Ken and Nyetta/Flickr 

Baladez-vous autour du Bayterek, un monument de métal et de béton de 105 mètres de haut surmonté d'une boule de verre située à 97 mètres de haut. Aventurez-vous dans ce monument et prenez l'ascenseur de verre jusqu'au sommet pour boire un verre au bar offrant une vue panoramique de la ville. Le Khan Shatyr, un centre commercial et centre culturel construit en forme de yourte, vaut également la visite.

Le soir, rendez-vous au palais de la paix et de la réconciliation, un bâtiment de forme pyramidale conçu en 2006 par les architectes britanniques Foster and Partners pour abriter le congrès des chefs des religions mondiales et traditionnelles, qui a lieu chaque année à Astana. La structure abrite également un opéra de 1 500 places, le musée national de la culture et plusieurs autres institutions socioculturelles.

Si vous avez la possibilité de prolonger votre visite, sortez des sentiers battus pour vous rendre à Borovoye, un lieu de villégiature proposant des logements rustiques en bordure d'un lac à côté d'une forêt et de petites montagnes. Les amoureux de la pêche à la ligne peuvent organiser une sortie sur le lac, et les randonneurs peuvent découvrir les collines aux alentours. Demandez à votre hôtel d'organiser le transport pour vous y rendre.

Comment s'y rendre

Airplane-iconLes compagnies aériennes Lufthansa, Etihad Airways, Turkish Airlines, KLM et Transaero Airlines proposent des vols d'environ 12 h, avec une escale ou plus, au départ du Canada et à destination de l'aéroport le plus proche, à Astana. Un taxi d'Astana à Stepnogorsk vous coûtera entre 70 et 85 $. S'il y a suffisamment de passagers, un service de navette sera mis en place pour 15 $. Astana n'est qu'à 200 kilomètres de Stepnogorsk, mais il faut compter quatre heures de trajet en raison du mauvais état des routes et du mauvais temps.

Se déplacer

Taxi-iconLe meilleur moyen est de prendre le taxi. Les seuls services de taxi de confiance sont Jaguar et Akdzol. Le prix d'une course vers n'importe quel quartier de la ville ne vous coûtera pas plus de 500 KZT (environ 3 $). La ville est relativement petite, aussi profitez du beau temps pour vous balader à pied. La nuit, mieux vaut faire appel à un service de taxi réputé avant de quitter les restaurants populaires et les lieux de divertissement, étant donné les vols dont sont victimes les étrangers autour de ces lieux.

Conseil : plusieurs étrangers ont été victimes de vols commis par des personnes se faisant passer pour des officiers de police. Si l'on vous accoste, demandez à voir leurs papiers.

Qui contacter

Icon_Canada_flag  Ambassade du Canada | Kabanbay, 13/1 rue Batyr, Astana, +7 (7172) 475 577, astnag@international.gc.ca

Icon_US_flagAmbassade des États-Unis | 3, avenue Rakhymzhan Koshkarbayev Astana, +7 (7172) 70-21-00, astanainfo@state.gov

Icon_Hospital

Clinique de la ville +7 71645 62127 | The emergency clinic +7 71645 62127 | Clinique privée Bioritm +7 71645 27700

 

 Traduit par Karen Rolland

Autres destinations : Belo Horizonte, Brazil | Dakar, Senegal | Saskatoon, Saskatchewan

Accueil

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF