février 2014

Belo Horizonte, Brésil

Par Júlia Ribeiro

Entourée de magnifiques montagnes et bénéficiant d'un climat doux, Belo Horizonte, au Brésil (ou simplement « BH » {beh-ah-GAH} pour les locaux), est la capitale de l'État brésilien du Minas Gerais et compte 2,4 millions d'habitants. Il s'agit également de l'une des villes d'accueil de la Coupe du monde FIFA 2014. Minas Gerais (qui signifie « mines générales » ou « mines communes ») est au cœur de l'activité minière du pays depuis l'époque coloniale, quand elle approvisionnait la Cour portugaise en or, pierres précieuses et diamants. De nos jours, cet État détient plus de 50 % des exploitations minières du pays, avec plus de 300 mines actives sur le territoire. Son principal produit est le minerai de fer.

Hébergement

 Visit_Brazil_Ouro-Minas-Palace
Offert par Ouro Paul Lowry Minas Palace Hotel 

Le seul hôtel cinq étoiles de la ville est également le seul à disposer d'un service d'accueil de la clientèle multilingue. L'hôtel Ouro Minas Palace, situé dans le quartier Ipiranga, se trouve à proximité de la Cidade Administrativa (le complexe d'administrations d'États fédérés), de centres commerciaux, de restaurants et du métro. Outre les services habituels, il dispose d'un centre des congrès pouvant accueillir 900 personnes. Site Internet : ourominas.com.br

L'hôtel Mercure Lourdes et l'hôtel Mercure Belo Horizonte Belvedere, qui font partie de la chaîne d'hôtels Accor, se trouvent tous deux dans des lieux stratégiques. Le premier est au centre-ville sur l'Avenida do Contorno, la plus grande avenue de Belo Horizonte, à proximité de bars et restaurants et des grandes sociétés de la ville. Le second se trouve dans le quartier Belvedere, avec un accès facile de/vers l'aéroport et à de nombreux sièges sociaux des entreprises. Les deux hôtels disposent de tout le confort (télévision par câble, piscine, salle de sport, connexion Internet sans fil et un excellent restaurant) et offrent un environnement favorable aux affaires. mercure.com

Restaurants

 Visit_Brazil_barbecue
Offert par Wilson Hui
 Visit-Brazil_Minas-cheese
Offert par Visit Brazil

Pour les Brésiliens, le déjeuner et le dîner sont des occasions de rencontrer des gens et de faire des affaires. Au Brésil, on ne pratique pas la culture du « sandwich sur le pouce », surtout à Belo Horizonte où l'on trouve une cuisine « mineira » (« de Minas Gerais ») très raffinée.

Xapuri

(Rua Mandacaru, 260, Pampulha)

Xapuri (prononcez sha-pou-RI) a été élue meilleure cuisine authentique de Minas Gerais par plusieurs guides des restaurants brésiliens. Le chef cuisinier Nelsa Trombino a développé sa propre version des mets traditionnels locaux, par exemple son très renommé osso buco au porc accompagné de patates douces et de feuilles de chou vert. Ce restaurant est également réputé pour son buffet de desserts locaux. Repas compris entre 30 et 70 $.

 Visit_Brazil_Xapuri-Whitiebrass-Flickr
      Offert par whitiebrass

Fogo de Chão

(Rua Sergipe, 1208, Savassi)

Fogo de Chão, avec huit restaurants au Brésil et plus de 20 aux États-Unis, est le restaurant de grillades par excellence. C'est l'endroit idéal pour se laisser tenter par un buffet de grillades brésiliennes à volonté. Ce restaurant est très prisé pour les déjeuners d'affaires. Repas à 50 $ (boissons et dessert non compris).

Verdemar

(Av. Nossa Senhora do Carmo, 1900, Sion)

Le succulent « pão de queijo » (pain au fromage brésilien) est un cadeau de Minas Gerais au Brésil et au reste du monde. À Belo Horizonte, vous trouverez dans de nombreuses boulangeries d'excellents pão de queijo, mais celui du café du Verdemar Minimart est une valeur sûre. Il se vend à 14 $ le kilo.

À explorer

 Visit_Brazil_Pampulha_Architectural_Complex
Offert par Visit Brazil

Au cœur de Belo Horizonte se trouve le quartier Pampulha, qui abrite des merveilles de l'architecture brésilienne moderne, dont le complexe architectural de Pampulha mondialement connu, l'un des chefs-d'œuvre de l'architecte brésilien Oscar Niemayer. Ce dernier a également réalisé le Musée d'art de Pampulha et la magnifique église de Saint-François d'Assise, un projet qui a fait l'objet de nombreuses controverses en raison de son caractère unique, et que l'Église catholique a refusé de consacrer pendant plus d'une décennie.

Si vous souhaitez découvrir l'histoire minière coloniale du Brésil, rendez-vous à Ouro Preto, à environ 100 kilomètres de Belo Horizonte. Il s'agit de l'une des cités coloniales les mieux préservées du Brésil, et elle est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Vous pourrez y visiter Mina da Passagem, une ancienne mine d'or à l'époque du régime colonial portugais. Outre les anciens chantiers miniers fascinants, vous y découvrirez un lac souterrain surprenant.

Comment s'y rendre

 Visit_Brazil_plane
 Thiago Melo

Il n'y a pas de vol direct pour Belo Horizonte au départ du Canada, mais Air Canada propose un vol quotidien (trajet de 10 heures) de Toronto à l'aéroport international de São Paulo, d'où vous pourrez prendre une correspondance vers plusieurs autres villes du Brésil. Le vol de São Paulo à BH prend environ une heure et demie. Une autre option pour les voyageurs canadiens est de prendre un vol direct vers BH (trajet de 8 heures) proposé par American Airlines au départ de Miami. Ces deux compagnies aériennes proposent des vols allant de 1 200 $ en classe économique à environ 8 000 $ en première classe.

Comment s'intégrer

 Belo_Horizonte_business_people
Pedro Silveira

Le style vestimentaire des hommes d'affaires est semblable à celui du Canada, et la plupart des Brésiliens adopteront un style décontracté (un blazer et une chemise à col boutonné sont courants). Cependant, le costume-cravate est encore de mise dans un contexte plus formel, et particulièrement juridique.

Les Brésiliens ont tendance à parler fort et de manière familière, notamment dans des situations décontractées, et les habitants de BH ne dérogent pas à la règle. Les Brésiliens se délectent de longues conversations animées et ne s'en privent pas pendant les séances de travail.

Il est normal de se toucher les bras et les coudes pendant une conversation. Les Brésiliens sont très proches lorsqu'ils se parlent, et le contact physique est important.

Se déplacer

La plupart des cartes de crédit reconnues sont acceptées au Brésil, mais il vous faudra échanger vos devises étrangères contre des réaux brésiliens (BRL). Un dollar canadien équivaut à environ 2,16 réaux brésiliens.

Un nombre croissant de cadres supérieurs et de représentants officiels du gouvernement brésiliens ont des notions d'anglais. Cependant, lorsque vous prenez rendez-vous, n'hésitez pas à demander si votre agent de liaison parle anglais ou s'il se sentirait plus à l'aise avec un interprète.

Le service dans les restaurants, les taxis et les magasins sera principalement en portugais, aussi essayez d'apprendre quelques mots afin de pouvoir vous déplacer plus facilement en ville.

 Brazil_taxi_Gabriel_Rocha
 Gabriel Rocha

Des frais de service de 10 % sont ajoutés à la plupart des factures des hôtels et restaurants, aussi vous n'êtes pas contraint de laisser un pourboire à la personne qui vous sert. Les Brésiliens ne laissent généralement pas de pourboire aux chauffeurs de taxis, mais il se peut qu'ils arrondissent au chiffre supérieur.

Les taxis au Brésil utilisent un compteur pour établir le tarif de leurs courses ; à Belo Horizonte, le prix minimum d'une course est de 4,10 BRL (environ 2 $). Vous pouvez héler un taxi dans la rue, mais pour des raisons de sécurité, il est conseillé aux touristes et hommes d'affaires de demander à leur hôtel, leur restaurant ou à la société qu'ils viennent rencontrer de leur appeler un taxi conventionné auprès d'un service de taxis fiable. Si vous devez héler un taxi dans la rue, assurez-vous que le véhicule soit blanc et porte le signe « Taxi » sur le toit, l'autocollant « Belo Horizonte » sur les portières et une plaque d'immatriculation rouge.

Accueil

Traduit par Karen Rolland

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF