septembre 2013

Énergie

Les bilans énergétiques peuvent mener à de grandes économies

Par André I. Lemay

L’énergie est un élément clé dans plusieurs activités minières. Comme pour tout système critique, une vérification ou un examen précis procure à la direction et aux opérateurs l’information dont ils ont besoin pour comprendre leur consommation d’énergie. Une vérification permet de clarifier ce qui fonctionne bien, mais inévitablement met au jour des aspects de la consommation d’énergie pouvant nécessiter une correction. L’examen conduit habituellement à des changements qui améliorent l’efficacité énergétique et le rendement de l’usine, pour réduire les coûts au final. Cette pratique est l'apanage d’entreprises bien gérées et durables.

Une vérification commence par deux activités fondamentales. L’une consiste à faire une visite de l’usine ou d’une installation minière en mettant l’accent sur l’énergie. Essentiellement, il s’agit d’un gros plan sur la consommation d’énergie, ou le gaspillage, pendant les activités d’exploitation.

Un des éléments clés pour réussir l’examen consiste à rencontrer et à discuter avec les opérateurs et d’autres membres du personnel de soutien. Ils sont les experts. En effet, ces employés possèdent beaucoup d’information et ils peuvent être des alliés fort utiles pour recommander et instaurer des changements. Il ne faut pas oublier que s’il revient au PDG, au président ou à un autre membre de la haute direction de payer les factures d’électricité, c’est le personnel de l’usine qui dépense chaque cent. Il est donc important de les faire participer au processus.

La préparation des visites peut se limiter à se procurer un presse-papiers ou une tablette pour prendre des notes et à emporter quelques documents à l’appui, comme le plan d’un site montrant tous les bâtiments. On peut aussi produire des diagrammes qui représentent chaque processus important dans la production des produits commercialisables.

Faire le tour d’une exploitation minière en mettant l’accent sur l’énergie est une expérience révélatrice : la quantité d’énergie dépensée dans une installation deviendra rapidement apparente. Compter le nombre de lumières extérieures qui restent allumées sur le jour. Notez les espaces intérieurs très éclairés, bien chauffés ou climatisés alors que personne n’y est présent. Relevez le nombre de fuites d’air comprimé et d’eau que vous entendez ou voyez. Prenez note de l’équipement qui fonctionne au ralenti ou qui fonctionne tout simplement et qui pourrait être éteint ou, à tout le moins, mis en veille. Tout cela se traduit par du gaspillage d’énergie et d’argent. Pour se faire une meilleure idée de l’importance du gaspillage, visitez les installations durant la nuit, les fins de semaine ou dans des périodes de ralentissement de la production. Cela permet de déterminer la quantité d’énergie consommée pour une production nulle ou minime.

À la fin de la visite, vous aurez une bonne idée de l’importance et du type d’énergie que vous utilisez et pour quels processus, services ou avantage. La visite orientée sur la consommation d’énergie permet de constater le gaspillage sous diverses formes dans les activités d’exploitation. Plusieurs pertes peuvent être corrigées et très souvent les solutions relèvent du gros bon sens.

Par exemple, dans une installation, au cours de l’hiver, plutôt que de faire démarrer les appareils de chauffage de l’espace d’entretien durant l’ouverture des grandes portes, on a opté pour les mettre à l’arrêt. Les travailleurs ont tôt fait de constater qu’en fermant les portes, les appareils se mettaient à chauffer ce qui les empêchait alors d’avoir froid. Après une analyse en bonne et due forme, cette mesure s’est avérée très rentable sur le plan énergétique.

Un autre volet important de la vérification est de recueillir les coûts et les données sur la consommation et les données sur la production et d’autres indicateurs de rendement. Cela inclut différents ensembles de données, des rapports sur l’air comprimé et les températures quotidiennes. Un regard attentif aux données énergétiques permet de mettre en contexte les observations sur la consommation d’énergie faites pendant la visite. Ces deux étapes sont mesurables, en d’autres termes, vous pouvez observer une installation complète ou cibler seulement un secteur, un processus ou divers types d’énergie consommée.

Une vérification énergétique permet de cibler de nombreuses possibilités d’amélioration et de réduire le gaspillage et les coûts de l’énergie. Dans certains cas, la consommation d’énergie peut demeurer la même, mais la production ou d’autres produits soutenus peuvent s’en trouver améliorés. En d’autres mots, vous pouvez pousser les limites de votre production sans accroître l’infrastructure énergétique. C’est la marque qui distingue une organisation de premier plan, de classe mondiale et durable.


Andre_LemayAndré I. Lemay a récemment pris sa retraite après 38 années de services auprès de Vale où il a travaillé comme analyste en énergie pour des installations canadiennes. Il offre maintenant des conseils, de l’encadrement et du soutien pour l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de réduction de coûts et l’étude des changements climatiques.

Traduit par SDL

Publier un commentaire

Commentaires

Version PDF